Accueil / Commerce/Gestion / Grèce : les vignerons ne veulent pas connaître la crise

Grèce : les vignerons ne veulent pas connaître la crise

Par Alexandre Abellan Le 24 mai 2012
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Grèce : les vignerons ne veulent pas connaître la crise
l

« Il y a beaucoup de personnes qui sont venues en Grèce pour parler de nos vins. Ne serait-ce que pour trouver des histoires positives à rapporter de la Grèce. » Malgré la crise, Stellios Boutaris (voir photo) voit le verre de vin grec à moitié plein. Propriétaire du domaine de Kir-Yianni (57 hectares) il faisait partie d’une délégation grecque en opération de promotion à New York. Car l’absence de crédits pour financer les investissements dans la vigne et dans la cave pousse les vignerons grecs à trouver de nouveaux marchés.

D’autres vignerons fatalistes ont ainsi fait des voyages répétés en Australie, au Canada... La plupart disent avoir connu pire situation économique dans le passé. La force du dollar par rapport à l’euro les aide même dans leurs exportations.

Si la sortie de la Grèce de la zone euro est de plus en plus envisagée, les vignerons ne croient pas à ce scénario. Mais si cela arrivait malgré tout, « nous aurions d’autres soucis que de vendre nos vins en drachmes ». D’après les dernières données consolidées de l’Organisaton Internationale de la vigne et du vin, le vignoble grec était de 115 000 hectares pour une production de 3,87 Mhl en 2008.

 

[Source : Reuters, 2012]
 

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé