Accueil / Commerce/Gestion / La France confirme son retour à la place de première productrice mondiale de vins

La France confirme son retour à la place de première productrice mondiale de vins

Par Vitisphere Le 10 novembre 2010
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
La France confirme son retour à la place de première productrice mondiale de vins
S
elon les statistique de l’OIV communiquées le 9 novembre, malgré une récolte plutôt faible, la France a confirmé son retour de 2009 à la position de première productrice mondiale de vin, avec 44,75 millions d’hectolitres, contre 42,585 pour l’Italie, qui a subi une baisse de 11% de sa production cette année (L'Italie occupait la première place du podium de la production mondiale en 2007 et 2008). L’Espagne est stable à 35 millions d’hectolitres. La production européenne (UE à 27) dans son ensemble est en baisse de 9%, en raison à la fois de la poursuite de l’arrachage (60 à 70 000 ha à l’hiver 2009-2010 après 94 000 ha à l’hiver 2008-2009) et des conditions climatiques de l’année.

Comme la dernière production de l’hémisphère sud est également en repli (-9% aux Etats-Unis, -7% en Australie et au Chili, stabilité en Afrique du Sud), à l’exception de l’Argentine (+33%), la production mondiale totale devrait se situer entre 255 et 264 millions d’hl (contre 270 en 2009). Dans le même temps, la consommation n’a pas repris (estimée autour de 240 millions d’hl comme en 2009), et les excédents continuent à décroître (19 millions d’hl avant utilisations industrielles, contre 33 en 2009, et 58 en 2004 par exemple.)

Les Etats-Unis sont pour la troisième année le deuxième marché mondial du vin, devant l’Italie, mais toujours derrière la France, qui pourrait cependant être dépassée sous trois ans, selon le directeur de l’OIV.
Partage Twitter facebook linkedin
CONTENUS PARTENAIRES
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé