Accueil / Viticulture / Afrique du Sud : Vendanges en conditions difficiles

Afrique du Sud : Vendanges en conditions difficiles

Par Vitisphere Le 12 mai 2010
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Afrique du Sud : Vendanges en conditions difficiles
L

es vendanges 2010 n’ont pas été de tout repos pour les wine-makers sud-africains, confrontés à des conditions climatiques particulièrement difficiles. Pluies, vents violents, grêle en pleine période de maturation des raisins, suivis par une vague de 10 jours de chaleur extrême ont fait de ce millésime l’un des plus compliqués de ces récentes années, selon Erhard Wolf, le responsable des approvisionnements en raisins et vin de la société Distell, qui commercialise le tiers de la production de vins sud-africains. “Nous avons enregistré une baisse de 12 à 15 % de nos volumes de production, mais, malgré ces conditions difficiles, nous sommes satisfaits du niveau qualitatif de ce millésime ".
Ce défi technique a pu être relevé grâce à la diffusion de prévisions météo très précises et une équipe technique élargie qui a suivi de près les vignobles de Distell et travaillé en étroite collaboration avec ses fournisseurs de raisins. « Nous avons pu anticiper la plupart de ces événements climatiques et réaliser les traitements appropriés ou minimiser les dégâts du vent et de la grêle ».
La très forte hétérogénéité de maturité des raisins au sein d’une même parcelle a occasionné des surcoûts en temps de travail avec très souvent des vendanges en plusieurs passages. Les rendements des vignes conduites en bio ont été très affectés par ces conditions climatiques déplorables : dans l’un des plus grands vignobles bio du groupe, les rendements ont été réduits de 80%.
Les vendanges ont démarré une semaine plus tard que d’habitude et ont fini une semaine plutôt du fait des fortes chaleurs en mars dans la région du Cap. Cette réduction de deux semaines de la durée des vendanges a accru le rythme de réception des raisins en cave et les installations ont tourné à plein régime.
Néanmoins, le millésime s’annonce prometteur. Les vins rouges sont exceptionnellement fruités et riches en couleur du fait des petits rendements. En blanc, les Chardonnay ont beaucoup de caractère, les variétés plus précoces comme le Sauvignon et le Chenin blanc ont donné des raisins très aromatiques. Les raisins issus de la région du Cap, affectés par la vague de chaleur, ont heureusement pu être assemblés avec des raisins issus de régions plus fraîches.

[ Source : www.wine.co.za ]

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé