Accueil / Commerce/Gestion / Le revenu agricole décroche en 2008 : -21 % pour les vins d'AOC et - 34 % pour les autres vins

Le revenu agricole décroche en 2008 : -21 % pour les vins d'AOC et - 34 % pour les autres vins

Par Vitisphere Le 01 juillet 2009
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Le revenu agricole décroche en 2008 : -21 % pour les vins d'AOC et - 34 % pour les autres vins
L

es dernières estimations des comptes de l’Agriculture de 2008 ont été publiées aujourd’hui, 1er juillet. Elles confirment la dégradation de la conjoncture agricole et mettent en lumière un décrochage particulièrement important du revenu agricole par rapport au revenu moyen des ménages.

Le décrochage serait bien supérieur aux estimations annoncées en décembre 2008 : le revenu global 2008 par actif familial baisse en effet de 20,3 % par rapport à 2007, contre un recul de 15,4% prévu en décembre dernier. Cette baisse est inégalement répartie en fonction des secteurs. L'élevage bovins viande et les grandes cultures tirent mieux leur épingle du jeu que le secteur viticole, particulièrement touché par les difficultés ressenties sur les marchés internationaux. En viticulture, les prévisions de revenus se sont inversées par rapport à décembre dernier : -21%, pour les vins d'AOC alors qu'une augmentation de 2 % était prévue en décembre ;  -34% contre une hausse de 15% prévue en décembre pour les autres vins.

"La période de crise actuelle, marquée par une extrême volatilité des prix agricoles et des intrants et une extrême sensibilité des échanges commerciaux aux évolutions des demandes intérieures, rend l'exercice de prévision particulièrement difficile et souligne les limites de modèles par extrapolation et prolongation de tendances. À ce titre, nous souhaitons une communication plus prudente des premières estimations publiées en décembre qui souligne leur caractère provisoire", précise le communiqué de l'Assemblée permanente des Chambres d'Agriculture.
Le Président des Chambres d'agriculture, Luc Guyau, a qualifié de "particulièrement préoccupante" la baisse du revenu agricole dans une période de conjoncture économique houleuse, soulignant que "l’extrême volatilité des prix démontre toute la nécessité de préserver et de rénover les mécanismes de régulation et de filets de sécurité (...). C'est tout l'enjeu de la PAC de l'après-2013."
Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.

VINICONNECT

© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé