Accueil / Commerce/Gestion / Royaume-Uni : Brutale chute des ventes de vins au mois d'avril

Royaume-Uni : Brutale chute des ventes de vins au mois d'avril

Par Vitisphere Le 30 juin 2008
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Royaume-Uni : Brutale chute des ventes de vins au mois d'avril
L


Le marché britannique décroche. Les chiffres sur l'année étaient encore bons le mois dernier (pour relire notre brève, cliquez ici), les inquiétudes des professionnels étaient essentiellement monétaires. Mais les effets des récentes mesures fiscales, des campagnes de santé publique et de la faiblesse de la livre sterling finissent par se faire sentir. Après des années de croissance, les ventes de vin off-trade ont brutalement chuté. Depuis une décennie, le marché du vin au Royaume-Uni était au beau fixe, avec un taux de croissance de 6% par an portant à 7 milliards d’euros la valeur annuelle des ventes arrêtées à fin février selon les chiffres du cabinet Nielsen. Le vent a tourné au mois d’avril, puisque sur quatre semaines arrêtées au 17 mai, les ventes off-trade ont chuté de 5% en perte de 4, 5 millions de bouteilles par rapport à la même période de l’année précédente.

Cette inversion de tendance est une douche froide pour les détaillants britanniques, habitués à une forte demande du fait de la conversion de consommateurs de bière vers le vin. Jeremy Beadles, directeur général de la Wine and Spirit Trade Association (WSTA), accuse les taxes gouvernementales d’être en partie responsables de ce déclin. En mars dernier, le gouvernement s’est engagé à augmenté les taxes sur le vin de 14p (0,18€) par bouteille, avec une augmentation annuelle de 2% en plus de l’inflation jusqu’en 2012. « Les consommateurs sont confrontés à une explosion des prix dans tous les domaines : du lait au pain en passant par le carburant. Maintenant nous constatons que ces augmentations ont un impact sur les ventes d’alcool. Les politiques accentuent la difficulté avec l’augmentation des taxes ». La WSTA affirme que si cette décroissance se confirme sur les prochains mois, le marché anglais du vin pourrait bien ne connaître aucune croissance cette année. Majestic, l’un des leaders de la distribution de vin au Royaume-Uni, annonçait la semaine dernière une hausse de 3,4% de ses bénéfices avant impôts sur un an à fin mars, mais selon Tim How, le directeur général, "cette hausse est plus liée à l’augmentation des prix qu’au développement des volumes."

[ Source : Telegraph.co.uk ]

Partage Twitter facebook linkedin
CONTENUS PARTENAIRES
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé