Accueil / Commerce/Gestion / Languedoc-Roussillon : tous les opérateurs de la vitiviniculture sont en danger !

Languedoc-Roussillon : tous les opérateurs de la vitiviniculture sont en danger !

Par Vitisphere Le 11 novembre 2006
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Languedoc-Roussillon : tous les opérateurs de la vitiviniculture sont en danger !
R
éuni ce vendredi 10 novembre , le Conseil d’Administration d’Inter Sud de France, qui fédère les quatre interprofessions du Languedoc-Roussillon, a planché sur des mesures susceptibles de revaloriser les cours. A cette fin, Inter Sud de France demande : - le report exceptionnel de la date de déclaration de récolte pour permettre à l’ensemble de la profession de définir les volumes à déclarer susceptibles de ramener un équilibre quantitatif pour chacune des dénominations. Selon Inter Sud de France, cet équilibre entre offre et demande est la condition nécessaire à la revalorisation des cours. Dans cette perspective, la fédération demande également l’organisation en urgence, vers le 20 novembre, d’une réunion de conseil de bassin, sous la présidence du Préfet de Région, afin de présenter à l’ensemble de la profession, des mesures de gestion de l’offre avant la déclaration de récolte. "« Solidaires, les deux familles de notre Interprofession ont conscience que la situation économique ne peut assurer aucune rentabilité à la filière dans son ensemble. Elles ont conscience que sans des mesures d’exception auxquelles devront s’associer les pouvoirs publics et la Région, tous les opérateurs de notre viticulture régionale sont en danger »"précise la Fédération dans un communiqué.
Commentaires de Vitisphere
- Demander un report de déclaration de récolte. Du jamais vu ! En fait derrière cette demande les professionnels du vin remettent en cause la formalité de la déclaration de récolte. A quoi sert-elle ? L'an dernier les services de la DGDDI n'ont publié les chiffres de la récolte 2005 qu'en septembre 2006 ! De plus, les déclarations sont biaisées. A ce stade (fin novembre) du cycle de production et de commercialisation les producteurs ont tendance à maximiser leur déclaration sur les productions les plus valorisantes alors que les vins ne sont pas agréés ou labellisés, que les marchés ne sont pas contractualisés. Dans une société ou la vitesse de décision sont des gages de succés, il faut probablement adapter cette formalité de la déclaration de récolte à l'évolution du marché.
- Constater le déséquilibre de l'offre et de la demande, c'est bien! L'offre étant en baisse, c'est la preuve que la demande baisse plus fortement. Pourquoi la demande est-elle en baisse ? Parce que a) une partie de l'offre n'est pas en phase avec la demande internationale, b) notre capacité commerciale et marketing est insuffisante, c) on ne communique pas assez sur ce produit extraordinaire qui a apporté plus de bonheur à l'Humanité que tous les euphorisants et autres anti-dépressifs, et plus que tous les gouvernements de la planète ! d'aprés Jim HARRISON.
Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé