Accueil / Commerce/Gestion / La consommation de vin des Américains au plus haut depuis 18 ans

La consommation de vin des Américains au plus haut depuis 18 ans

Par Vitisphere Le 12 octobre 2006
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
La consommation de vin des Américains au plus haut depuis 18 ans
L
a consommation de vin aux Etats-Unis a progressé de 2,1% en 2005 pour atteindre 273,7 millions de caisses de neuf litres, selon l’édition 2006 du Adams Wine Handbook, qui souligne qu’il s’agit de la première hausse depuis plus de dix ans et même d’un record en terme de caisses. Par habitant, la consommation de vin s’établit selon l’ouvrage à 2,19 gallons (8,29 L) par Américain, son plus haut niveau depuis 1988. Cette hausse a surtout profité aux vins tranquilles et pétillants. Les sodas à base de vin, les vins de dessert, les vins doux ou d'apéritifs ont reculé en volume. Les importations ont joué un rôle moteur dans cette croissance : elles ont progressé de 5,6% l’année dernière alors que les ventes de vins américains ont stagné à 0,9%. Les cinq premières marques étrangères de vins ont bondi de 11,3% : toujours leader, l’Australien Yellow Tail a gagné 15,4% en vendant un million de caisses supplémentaires. Les importations de vins d’Italie, du Chili, d’Espagne, d’Argentine ont cru de façon substantielle mais “en comparaison, les importations françaises n’enregistrent qu’une maigre hausse de 2,4%?, indique le Adams Wine Handbook. "Le vin aujourd'hui continue à devenir plus qu’une part essentielle de la vie américaine, avec de plus en plus de personnes l'appréciant au cours des repas, en tant que boisson sociale et simplement au moment de se détendre chez eux", note Charles Forman, vice président d'Adams Beverage group et éditeur de l’ouvrage. Les Américains mangent plus souvent au restaurant et commandent du vin en accompagnement. Le Adams Wine Handbook évoque également l’effet toujours présent du French paradox et des études scientifiques vin et santé, ainsi que la vogue des étiquettes de vins à l’imagerie décontractée, faisant appel par exemple à un kangourou (Yellow Tail) ou un pingouin (Little Penguin de Southcorp).
Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé