Un DSK dans le vin ?

Marc Sibard jugé pour harcèlement

Vendredi 09 juin 2017 par Marion Sepeau Ivaldi

Détail d'une fresque de rue réalisée dans le quartier d'Aubervilliers à Paris.Détail d'une fresque de rue réalisée dans le quartier d'Aubervilliers à Paris. - crédit photo : Jeanne Menjoulet
Le tribunal de Paris examinera en audience le dépôt de plainte pour harcèlement moral et sexuel de trois anciennes employées du caviste parisien.

Marc Sibard, les Caves Augé, est loin d’être un inconnu dans le monde des vins. Celui qui défend les vins naturel doit aujoud’hui affronter la justice. Trois anciennes employées, une américaine, une anglaise et une française ont en effet déposé plainte pour harcèlement moral et sexuel. La 31ème chambre du tribunal de Grande Instance de Paris tiendra son audience vendredi 9 juin prochain.

Les faits remontent à 2012. « Mes trois clientes étaient chargées de vendre à la cave. Suite au harcèlement moral et sexuel, comportant des attouchements, elles ont toutes trois démissionné » indique Maître Laure Tric. L’avocate précise que la démarche judiciaire de ses clientes se pose surtout dans une volonté de défendre les salariées embauchées par Marc Sibard. « Elles souhaitent dénoncer un système établi, qui était connu dans le milieu. Car, je force à peine le trait, tout se passait comme s’il y avait un droit de cuissage » poursuit Maître Laure Tric. Conctactée, l’avocate de la défense n’a pas donné suite aux sollicitations de Vitsphere.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Recopier le code :
Processing
LIRE LES COMMENTAIRES
Rv Le 18 juin 2017 à 12:44:48
Affaire malheureusement vraie. Je connais 2 des filles qui m'en on parlé dès 2012. Et oui il "semble" sympathique...
Philippe Le 12 juin 2017 à 21:19:42
Bonjour, C'est étonnant comme la parole des femmes est souvent mise en doute. Le harcèlement sexuel ou autre concerne malheureusement toutes les couches de la société. Et même si le Monsieur semble sympathique, les accusations sont peut-être tout à fait fondées.
Karl Le 11 juin 2017 à 01:46:57
Étonnant de la part de ce monsieur, cette affaire semble peu crédible. À voir ce que ça donnera
Melieca Mhorr Le 10 juin 2017 à 01:51:46
Quand on est un des meilleurs on s'attise la jalousie des autres malheureusement.
© Vitisphere 2017 - Tout droit réservé