Vignoble de Bordeaux

La cave de Rauzan balise l'appui à la biodiversité

Vendredi 21 avril 2017 par Alexandre Abellan

Gratuite, la promenade dure moins de trois heures. Son accès est cependant limité, les randonneurs devant se présenter avant à la boutique pour réguler les flux (pas plus de 20 visiteurs sur parcours), voir les reporter (selon les rythmes des espèces et l’adaptation au calendrier des traitements phyto).Gratuite, la promenade dure moins de trois heures. Son accès est cependant limité, les randonneurs devant se présenter avant à la boutique pour réguler les flux (pas plus de 20 visiteurs sur parcours), voir les reporter (selon les rythmes des espèces et l’adaptation au calendrier des traitements phyto). - crédit photo : Cave de Rauzan
Ayant vocation à inspirer ses adhérents, le parcours de la coopérative démontre les possibilités d’intégration de la biodiversité aux pratiques viticoles.

Inauguré ce 21 avril dans l’Entre-deux-Mers, le « parcours pédestre de biodiversité » de la cave de Rauzan est conséquent : long de 5,5 kilomètres, la randonnée parcourt 35 hectares de zone naturelle et 47 ha de vigne (de 5 viticulteurs adhérents à la cave). Ouverte au public à partir du premier juillet, cette promenade aura nécessité 30 000 euros d'aménagement pour la première année*. « Stratégiquement, cet investissement est un choix fort du conseil d’administration et des adhérents pour un équipement non-productif » souligne Philippe Hébrard, le directeur des caves de Rauzan. Il ajoute que ce dispositif s’inscrit dans le cadre de la démarche de responsabilité sociétale de l’entreprise (sous norme AFAQ ISO 26 000 depuis 2009).

« L’enjeu est de sauvegarder et d’améliorer les interactions entre le métier viticole et son environnement, dans le cadre de pratiques normales » explique Robert Offredo, le responsable viticole de la cave. Mettant en avant des pratiques simples (mise en place de haies, préservation d’habitats naturels type mares ou fossés…), ce parcours espère sensibiliser et faire boule de neige. « L’un des objectifs est de montrer à nos adhérents, et au vignoble bordelais, qu’avoir de la biodiversité sur ses parcelles est faisable et réalisable. Malgré des conditions océaniques pressantes » précise Philippe Hébrard.

"Ce n’est pas Disneyland !"

Suivi par le Conservatoire des Espaces Naturels, le parcours de Rauzan a été conçu pour mettre en avant une riche diversité : avec 13 écosystèmes différents pour 32 lieux d’intérêt (haies, lisières, tournières, mares…) et 92 espèces d’intérêt (notamment la libellule Sympétrum rouge sang). Le parcours se veut intégré à un paysage naturel, sans artifices. À l’ouverture, des panneaux présenteront les espèces et écosystèmes, des pupitres avec les témoignages des vignerons seront ajoutés à l’avenir. L’an prochain, des postes d’observation seront également mis en place.

 

* : Financièrement, la cave a reçu le soutien du département et du Crédit Agricole.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Recopier le code :
Processing
© Vitisphere 2017 - Tout droit réservé