Envoyer par e-mail l'article :


Séparez les adresses e-mail par des virgules.

Très tendu, le délai de deux semaines pour passer des contrats d’engagement à la distillation a causé des doublons et erreurs qui ont retardé le traitement des dossiers et la finalisation des chiffres.

60 % des vins engagés pourront être distillés [actualisé]

La campagne d’enregistrement de la distillation de crise s’étant achevée, le volume engagé est supérieur de 74 % au volume financé par l’exécutif. Tout l’enjeu est de mobilier la clause revoyure avec le gouvernement pour négocier une rallonge budgétaire et éviter une réfaction de 45 %.

Code de validation : Tm7T

Merci de recopier le code :