Envoyer par e-mail l'article :


Séparez les adresses e-mail par des virgules.

Le litige remonte à huit ans, quand les frères Coureau décident de nommer leur vin 'Petrus Lambertini Major Burdegalensis 1208' en référence au premier maire de Bordeaux au XIe siècle.

La justice tranche définitivement, Petrus n'est pas protégé

La Cour de Cassation a rejeté ce 12 juin le pourvoi du célèbre château bordelais Petrus à Pomerol qui réclamait à une société girondine de ne plus commercialiser de vin utilisant le mot Petrus.