Envoyer par e-mail l'article :


Séparez les adresses e-mail par des virgules.

« Le Royaume-Uni est le second client de la France pour nos ventes de vins et spiritueux. Mais la France est également un importateur important de spiritueux britanniques » souligne Antoine Leccia.

Pour préparer le Brexit, les exportateurs français veulent du concret

Restant hautement incertaines, les modalités d’échanges commerciaux de part et d’autre de la Manche devient une urgence que la filière française souhaite clarifier au plus vite.