Envoyer par e-mail l'article :


Séparez les adresses e-mail par des virgules.

Rendue le 7 décembre dernier, la décision n° 411909 du Conseil d’État demande aux pouvoirs publics de verser 3 000 euros à Piwi France.

Le Conseil d’État autorise l'étiquetage des vins de cabernet blanc et cortis

La plus haute juridiction administrative vient de retoquer l’arrêté ministériel interdisant l’étiquetage de ces deux variétés germaniques. Sa décision ouvre la possibilité de commercialiser des vins de cépages résistants dont les noms font référence aux variétés mondialement connues.

Code de validation : haZ5

Merci de recopier le code :