Envoyer par e-mail l'article :


Séparez les adresses e-mail par des virgules.

En réponse à une dose réduite de cuivre, les sondés demandent la recherche d’alternatives (37 %) et un déploiement des cépages résistants aux maladies cryptogamiques (28 %).

43 % des vignerons défavorables à la baisse des doses de cuivre

A une courte majorité, les lecteurs de Vitisphere se prononcent en défaveur de la baisse des doses de cuivre proposée par l'Union européenne. L'importante proportion de viticulteurs favorables montrent combien la production est partagée sur ce débat.