Envoyer par e-mail l'article :


Séparez les adresses e-mail par des virgules.

Au jugement de Paris, « Les vins français étaient Mouton 1970, Montrose et Haut-Brion (tous du millésime 1970) et Léoville Las Cases (1971). Les noms étaient prestigieux mais les millésimes, dirons-nous, compliqués. Pour ne pas dire mauvais, voire très mauvais » note Fabrizio Bucella.

Quand la moulinette mathématique remet en cause le jugement de Paris

Et si les étiquettes bordelaises avaient bien remporté leur dégustation à l’aveugle face aux vins californiens ? La face du nouveau monde viticole en aurait été changée ! Mais au-delà de l’uchronie, la question des modalités de calcul départageant un concours reste posée.

Code de validation : Z39P

Merci de recopier le code :