Envoyer par e-mail l'article :


Séparez les adresses e-mail par des virgules.

« Les gens me disent souvent qu’il vaut boire un bon crémant qu’un mauvais champagne… Ils pensent nous faire plaisir, mais ça m’insupporte que l’on soit toujours comparés ainsi » soupire Françoise Flao.

« La Loire a la capacité de développer la bulle »

À l’occasion du salon des vins de Loire, rencontre en trois questions avec la présidente de l’Union des Maisons de Fines Bulles de Loire. À la tête de la maison familiale Louis de Grenelle, la négociant de Saumur partage sa vision des équilibres en approvisionnement, de la mode des sparklings lancée par cavas et proseccos, ainsi que de la procédure devant le Conseil d’État lancée par les crémants contre les vins pétillants d’Indication Géographique Protégées.