Envoyer par e-mail l'article :


Séparez les adresses e-mail par des virgules.

Estimant que « Vinexpo Bordeaux n’est plus un salon cher », Guillaume Deglise (à gauche) reconnaît que Vinexpo Paris devrait afficher des tarifs plus élevés. Le travail de politique tarifaire restant à finaliser précise Patrick Seguin (à droite).

Vinexpo avance les dates de Bordeaux 2019 et s’essaie à Paris en 2020

Révisant de fond en comble sa stratégie commerciale, le salon professionnel a l’ambition de résoudre ses faiblesses d’attractivité tout en se positionnant pour étouffer la concurrence croissante