Envoyer par e-mail l'article :


Séparez les adresses e-mail par des virgules.

Dégustant un bordeaux rouge, Stéphane Travert (au centre) se réjouit de retrouver à ses côtés le député girondin Florent Boudié (à gauche), son voisin à l’Assemblée Nationale qui l’a « formé à la viticulture, moi qui suis d’un pays de Calvados et de lait ». 

Vers une expérimentation du droit à l’erreur administrative en viticulture

Promu par le président de la République, le droit à l’erreur a été attrapé à la volée par les élus du vignoble bordelais, qui ont reçu l’accord du ministre de l’Agriculture de l’expérimenter pour les aides OCM.