Envoyer par e-mail l'article :


Séparez les adresses e-mail par des virgules.

« Ceux qui produisent le vin pour la célébration doivent être vivement conscients que leur œuvre est orientée au sacrifice eucharistique. Et ceci demande, de leur part, honnêteté, responsabilité et compétence » souligne le cardinal Robert Sarah dans sa lettre.

Le Vatican prône les vins nature pour communier

Rappel à l’ordre pour les sacrements, la papauté fixe un cahier des charges précis, ne tolérant pas d’autre boisson que le vin sans additifs. Idem pour les hosties, 100 % avec du gluten, sauf contre-indication médicale.