Envoyer par e-mail l'article :


Séparez les adresses e-mail par des virgules.

L’ANPAA demande également une révision à la hausse de la communication contre la consommation d’alcool. « Les dépenses de publicité pour les boissons alcooliques sont 100 fois supérieures au budget alloué à une campagne médiatique par an sur le risque alcool » précise son site.

L’ANPAA dévoile ses propositions anti-vin aux candidats

Fer de lance du lobby hygiéniste en France, l’Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie (ANPAA) milite pour l’instauration d’un prix minimum sur les boissons alcoolisées, et d'un étiquetage des risques plus qu'exhaustif.

Code de validation : mhSj

Merci de recopier le code :