Envoyer par e-mail l'article :


Séparez les adresses e-mail par des virgules.

 Si une vague rose de viticulteurs a déferlé à Sainte-Maxime et Brignoles, il n’y avait pas que du rosé offert à la dégustation. On trouvait un aperçu des productions locales sous la forme d’un marché coopératif (confitures de figue et d’oignon, fromages, huiles d’olive, terrines…).

Le marché des vins et les principes coopératifs à la Cooparade

Ayant réuni entre 1 600 à 1 800 visiteurs, les deux soirées varoises ont rempli leur objectif d’actualisation de l’image des coopératives.