Envoyer par e-mail l'article :


Séparez les adresses e-mail par des virgules.

 En rien un agronome, le penseur Rudolf Steiner a posé en 1924 les bases de « l’agriculture biologique et dynamique », dans le cadre d’un cycle de huit conférences antroposophiques.

Entre expériences pratiques et philosophiques

Si pour certains la viticulture biologique tient de la chapelle hermétique, alors celle en biodynamie s’approche de la coterie ésotérique. Pour dissiper les aprioris, des pratiquants bordelais de la biodynamie tiennent un discours accessible et pragmatique.