Envoyer par e-mail l'article :


Séparez les adresses e-mail par des virgules.

L'oïdium devient « une préoccupation majeure » des viticulteurs

L'oïdium devient « une préoccupation majeure » des viticulteurs

« L'oïdium a bien occupé les esprits au début et en milieu de campagne », a indiqué Pierre Petitot, conseiller de la Chambre d'agriculture de Côte d'Or, ce jeudi 19 novembre 2015, à Beaune. Retour sur l'année 2015, marquée une pression oïdium exceptionnellement forte dans ce département.

Code de validation : DbfB

Merci de recopier le code :