René RENOU, Président de l'INAO, est mort

Lundi 19 juin 2006 par Vitisphere

René Renou, président du Comité national des vins et eaux-de-vie de l’Inao, est décédé dans la nuit du dimanche au lundi 19 juin lors d’un déplacement en Corée du Sud à Séoul pour une mission de la Sopexa. Il venait d’avoir 54 ans et avait récemment été atteint d’un cancer. Viticulteur à Thouarcé (Maine-et-Loire) en AOC Bonnezeaux, président du syndicat de Bonnezeaux, ancien président de la Coopérative de Distillerie, de la Fédération viticole de l’Anjou et du Comité interprofessionnel viticole de l’Anjou, ancien membre du Comité vins de l’Inao, président du Comité régional Inao Val de Loire, René Renou avait été nommé en mars 2000 à la tête du comité vins de l’Inao et venait d’être reconduit dans ses fonctions. Durant sa présidence, René Renou a défendu avec détermination une réforme profonde des appellations d’origine contrôlée et son action s’est notamment articulée autour de la réécriture des décrets, du contrôle des conditions de production et de la réforme de l’agrément. En 2004, il avait lancé l’idée d’une appellation d’origine contrôlée d’excellence (AOC E), basée sur des conditions plus strictes que les AOC. Début juin, le Comité national des vins de l’Inao avait adopté le principe d’une segmentation de l’offre des AOC en deux catégories, la première se référant à des “critères stricts de production relatifs à un lien fort au terroir, une notoriété établie alliée à des facteurs humains et naturels” et une deuxième “plus souple, permettant notamment d’utiliser de nouvelles technologies”. Soit “des vins de rêve, les AOC, dont la logique économique reste traditionnelle, et des AO, des vins plaisir, faciles à boire”, expliquait René Renou, qui appelait à “une remise en ordre du système basée sur les données du marché”. Le décès de René Renou intervient en outre à quelques mois de la mise en place officielle du futur Institut de l’Origine et de la Qualité, prévue en janvier 2007.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2018 - Tout droit réservé