LE FIL
Vous devez être connecté pour selectionner cet article dans vos contenus sauvegardés.
x

En projet

Trois cités des vins du Jura à horizon 2024

Jeudi 12 août 2021 par Alexandre Abellan

« L’idée de départ remonte à 2017. Ce n’est pas si ancien, mais je trouve le temps long » glisse Jean-Charles Tissot.
« L’idée de départ remonte à 2017. Ce n’est pas si ancien, mais je trouve le temps long » glisse Jean-Charles Tissot. - crédit photo : CIVJ
Le vignoble jurassien veut se doter d’un outil œnotouristique implanté à Arbois, Château-Chalon et Orbagna pour structurer son offre de visite.

Quel vignoble n’a pas sa cité du vin ? Après celle de Bordeaux, inaugurée en 2016, celle du Champagne, le centre Pressoria ouvert cet été, et en attendant celles des vins de Bourgogne, en chantier à Beaune, Mâcon et Chablis pour des inaugurations en 2022, celles des vins du Jura affinent leur gestation. « Notre projet ne ressemble pas à celui des vignobles voisins. Il y aura des centres d’interprétation, mais ils privilégient l’itinérance pour irriguer l’ensemble du vignoble avec trois sites complémentaires où il n’y aura pas de redites, mais des animations pour rendre les lieux vivants » indique Jean-Charles Tissot, le président du Conseil Interprofessionnel des Vins du Jura.

Lancée en 2017, l’idée de créer des équipements œnotouristiques se déploie actuellement sur trois lieux : Arbois, Château-Chalon et Orbagna. Le projet devrait être réalisé d’ici trois ans avance Jean-Charles Tissot, qui se montre circonspect : « nous avons perdu du temps avec la crise sanitaire. On peut se fixer l’objectif de 2024, mais en restant prudent. »

3 millions €

Actuellement dans une phase de recrutement d’un programmiste, les cités du vin du Jura bénéficieraient d’un budget supérieur à 3 millions d’euros. Avec la participation de fonds européens, régionaux, départementaux et communaux.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé