Vins du Languedoc

Le vigneron Laurent Vaillé tire brutalement sa révérence

Lundi 03 mai 2021 par Alexandre Abellan

Kinésithérapeute diplômé, Laurent Vaillé a obtenu son BTS viticulture-œnologie à Montpellier avant de s’installer sur le domaine familial en 1988.
Kinésithérapeute diplômé, Laurent Vaillé a obtenu son BTS viticulture-œnologie à Montpellier avant de s’installer sur le domaine familial en 1988. - crédit photo : Capture d'écran Youtube
Aussi discret que ses bouteilles sont recherchées, l’homme ayant donné ses lettres de noblesse au domaine Grange des Pères, et une autre dimension aux vins du Languedoc, n’est plus.

Grande perte. Disparu brutalement ce vendredi 30 avril à 57 ans, le vigneron Laurent Vaillé laisse orphelin son domaine de la Grange des Pères (11 hectares à Aniane, Hérault) et l’ensemble de la filière vin (de son Languedoc natal aux grandes tables servant ses flacons dans le monde entier). « C’est avec une profonde tristesse que les vignerons d’Aniane apprennent le décès d’un grand homme de notre village... Le vigneron de la Grange des Pères. Cher Laurent Vaillé, merci pour ton œuvre, tu vas nous manquer » salue le syndicat des vignerons d’Aniane sur Twitter.

Incarnant le renouveau des vins du Languedoc des années 1990, Laurent Vaillé s’est nourri d’expériences professionnelles dans les vignobles d’Alasace, de Bourgogne et de Vallée du Rhône pour transformer les cuvées familiales issues du massif d’Arbouses en vins iconiques. Fin 2019, son premier millésime, 1992, avait enregistré des enchères records : 5 219 euros la bouteille sur la plateforme IdealWine. « C'était le Mozart du vin » résume à France Bleu Hérault Philippe Salasc, le maire d'Aniane, pour qui « c'étaient pas des verres qu'on buvait chez lui. C'étaient des rêves. » Pour le négociant Gérard Bertrand sur LinkedIn, « il a sublimé et transcendé son terroir avec une démarché philosophique et esthétique unique et avant-gardiste. Un artiste vigneron nous quitte trop tôt. » Pour l’eurodéputé languedocienne Irène Tolleret, sur Twitter, « Laurent fait partie de ces vignerons qui nous ont remontré le chemin du terroir, l’importance de l’osmose entre la vigne et son sol. Je me souviens de ces vignes magnifiques. Il a créé un grand cru ».

"Immense gâchis"

L’émotion suscitée par la disparition de Laurent Vaillé est d’autant plus forte dans la filière que son décès est brutal. Laurent Vaillé « a été retrouvé dans une dépendance du domaine, au nord de Montpellier, grièvement blessé à la tête. En arrêt cardiorespiratoire, il n’a pu être ranimé » rapporte 20 Minutes. « Le vigneron de la Grange des Pères a mis fin à ses jours » précise Le Point. « Laurent était introverti, d'une grande sensibilité intérieure. Je ne connais pas la cause de sa disparition. C'est un immense gâchis » regrette dans Le Midi Libre Roman Guibert, à la tête du Mas Daumas Gassac (voisin du domaine de la Grange des Pères).

 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé