LE FIL
Vous devez être connecté pour selectionner cet article dans vos contenus sauvegardés.
x

Féminisation de la filière vin

Les mentalités changent, des difficultés restent

Mercredi 13 janvier 2021 par Laurie Andrès

Margot Ducancel, invitée à ce webinar, est créatrice du blog « Rouge aux Lèvres » et propose sur sur son compte Instagram des « live » avec des personnalités du vin.
Margot Ducancel, invitée à ce webinar, est créatrice du blog « Rouge aux Lèvres » et propose sur sur son compte Instagram des « live » avec des personnalités du vin. - crédit photo : Rouge aux Lèvres
C’est l’événement en ce début d’année à Pape Clément. La société Bernard Magrez grands vignobles se lance en proposant un webinar consacré au « Vignoble au féminin en 2021 ».

Dans un studio mobile installé pour l’occasion, Ellipse Evenements en charge de la production est à pied d’oeuvre dans la salle de l’Orangerie du Château Pape Clément. Après un premier webinar autour de l’oenotourisme et de l’événementiel en novembre dernier, ce deuxième volet avec en toile de fond la parité homme-femme dans le vignoble français semble avoir conquis un large auditoire puisque 500 inscriptions, principalement en Nouvelle-Aquitaine, ont été enregistrées 3 jours avant l’événement. Sujet épineux et d’ailleurs initié lors de la première conférence en ligne où l’on regrettait des invités essentiellement masculins suite au désistement de certaines interlocutrices.

L’écho ayant fait du chemin, c’est un webinar presque 100 % féminin qui s’est déroulé ce mardi 12 janvier 2021. Au programme, des questionnements autour de la pandémie de COVID-19 et les adaptations mises en place par les actrices du vin au sein de leurs structures. Parmi les invitées, Catherine Leparmentier, coordinatrice du concours Best of wine tourism, Catherine Barbier Lalève, directrice du syndicat viticole de Pessac-Léognan, Aurélie Colin Thévenet, cofondatrice de la start-up Lux Lingua, la blogueuse et influenceuse Margot Ducancel (Rouge aux Lèvres) et d’autres. Pour cette dernière, il existe au sein de la communauté féminine un mouvement qui tend à se retrouver autour d’une bouteille plus simplement.

"Sortir des carcans"

« Je me suis toujours adressée aux femmes avec un langage décomplexé sur l’approche du vin. Aujourd’hui on a besoin de se sentir à l’écoute et de sortir des carcans trop conventionnels de la dégustation » affirme t-elle. Si toutes ont souligné le changement des mentalités au sein de la filière vin, elles sont toutefois unanimes quant à la difficulté à s’inscrire dans un milieu jugé encore trop élitiste. Quid d’une jeune femme, inconnue, ne bénéficiant pas des réseaux de fraternité du secteur ?

30 à 40% de femmes dans la filière

Si les femmes sont effectivement présentes dans le vignoble, ce webinar vient mettre le doigt sur une réalité socio-culturelle. Malgré des indicateurs en faveur de la féminisation du secteur -  on estime à 30 à 40 % la part des femmes dans le vignoble français -, tous métiers confondus, elles restent bien souvent cantonnées à des postes administratifs et/ou marketing où elles seraient près de 80 %. Quant à l’égalité salariale, c’est un autre sujet…

 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé