LE FIL
Vous devez être connecté pour selectionner cet article dans vos contenus sauvegardés.
x

Agricivis

Une application gratuite qui recrée du lien entre les viticulteurs et leurs voisins

Mardi 15 décembre 2020 par Marion Bazireau

En signalant un arrachage d’ambroisie, les viticulteurs et agriculteurs peuvent aussi faciliter le quotidien des personnes allergiques. Ils peuvent aussi se lancer des alertes en cas d’épisodes météo tels qu’une grêle ou un gel.
En signalant un arrachage d’ambroisie, les viticulteurs et agriculteurs peuvent aussi faciliter le quotidien des personnes allergiques. Ils peuvent aussi se lancer des alertes en cas d’épisodes météo tels qu’une grêle ou un gel. - crédit photo : Apple Store
Disponible sur smartphone, l’application Agricivis permet en quelques secondes de prévenir ses voisins d’un traitement ou de toute autre opération viticole. De quoi éviter les malentendus et apaiser les tensions.

Pas envie de revivre les conflits de voisinage que vous avez connus l’an passé suite à la mise en place de la nouvelle réglementation sur les zones de non-traitement (ZNT) ? Et pas toujours le temps pour envoyer des SMS à tous vos voisins avant de partir traiter ?

L’application pour smartphone Agricivis développée par la Chambre d’agriculture de Saône-et-Loire devrait vous faciliter la vie. Elle se télécharge gratuitement en quelques secondes, et son utilisation est très intuitive. Il suffit de sélectionner sur une carte les parcelles dans lesquelles on s’apprête à aller travailler, puis de choisir dans une liste déroulante l’opération que l’on va effectuer. 

Si c’est un traitement phytosanitaire, on précise ensuite si l’on va appliquer un produit de biocontrôle, un produit classique, ou un produit non CMR. On précise aussi si on utilise un pulvérisateur anti dérive ou la distance de sécurité à respecter. Si on le souhaite, on peut en plus expliquer en quelques mots l’objectif du traitement ou ajouter des photos.

Mettre fin aux incompréhensions

Cette application très complète permet également d’indiquer à ses voisins que l’on va travailler le sol, fertiliser la vigne, la tailler, la palisser ou vendanger. Le président du comité d'orientation "Viticulture" de la Chambre Marc Sangoy a participé à son élaboration pour recréer le lien perdu avec certains riverains. « Les préjugés, malentendus et incompréhensions s'accumulent dans un climat ou « personne ne fait plus confiance à personne. On voit même des gens se boucher le nez lorsqu'un tracteur est en train de rogner les vignes ! » » a-t-il indiqué à l’AFP.

En signalant un arrachage d’ambroisie, les viticulteurs et agriculteurs peuvent aussi faciliter le quotidien des personnes allergiques. Ils peuvent aussi se lancer des alertes entre eux en cas d’épisodes météo, tels qu’une grêle, un gel, ou une crue.

Rendez-vous sur le Play Store des smartphones Android ou sur l’Apple Store pour une utilisation sur iPhone.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé