Cépages résistants

L'observatoire Oscar va avoir son pendant oenologique

Mardi 13 octobre 2020 par Marion Bazireau

Le muscaris est dans la liste des cépages résistants que les chercheurs veulent apprendre à mieux vinifier.
Le projet « OptiVinif résistants » va déterminer les itinéraires de vinification les plus adaptés aux cépages résistants au mildiou et à l’oïdium. Dans trois ans, les viticulteurs de Nouvelle-Aquitaine devraient disposer de solides repères pour se lancer.
Ce contenu L'observatoire Oscar va avoir son pendant oenologique est réservé aux abonnés payants Vitisphere et La Vigne. Pour y accéder :

ABONNEMENT LA VIGNE
Vitisphere
Si vous êtes abonné LA VIGNE Vitisphere
SE CONNECTER
Si vous n’êtes pas abonné, vous pouvez profiter de l’intégralité des contenus du site en vous abonnant à l’offre Vitisphere La Vigne 100% numérique (formule web)
- 100 % des contenus du site avec accès aux archives du magazine La Vigne
- La météo professionnelle et locale
- L’annuaire des professionnels viti-vinicole
- La reception des deux newsletters par semaine, version intégrale «la lettre du Vigneron», «la lettre de la filière»
- L'application de lecture "La Vigne Kiosque"
Où vous pouvez profiter de l’intégralité des contenus du site en vous abonnant à l’offre La Vigne Vitisphere Intégrale (formule papier + web)
- 11 numéros
- 1 guide hors série
- 100 % des contenus du site
- La météo professionnelle et locale
- L’annuaire des professionnels viti-vinicole
- La reception des deux newsletters par semaine, version intégrale «la lettre du Vigneron», «la lettre de la filière»
- L'application de lecture "La Vigne Kiosque"
DECOUVRIR VITISPHERE
Vous souhaitez découvrir gracieusement
Vitisphere pendant 1 mois
RECEVOIR NOS Newsletters
Vous souhaitez recevoir les newsletters
la E-lettre de la Filière et la E-lettre du Vigneron

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Vous devez être abonné pour pouvoir commenter ce contenu payant
VOS RÉACTIONS
Breton Loic Le 13 octobre 2020 à 20:12:56
Effectivement la chambre d' agriculture de Gironde a bien raison de travailler sur les méthodes de vinification sur les cépages résistants sachant que certains instituts de recherche ont privilégié la résistance oïdium et mildiou au détriment de l'aspect agronomique et organoleptique. Les dégustations l'ont bien démontré. Certains cépages résistants ne sont pas dignes d' être inscrits et classés dans notre catalogue Français. En revanche Alain Bouquet a crée des cépages résistants similaires aux variétés emblématiques que l' INRAE ne souhaite pas inscrire au catalogue, hors la dernière dégustation organisée par le CIVL ils sortaient les premiers . Je pense au 3176 et 3179 dont l'un des parents est le grenache noir. Il est toujours surprenant que certains organismes ne veulent pas les mettre en avant ainsi qu'ils ne veulent pas faire déguster nos variétés résistantes classées comme le Soreli , Fleurtaï, Merlot Khorus ( UD 31 125) et autres comme le Cabernet Volos, Cabernet Eidos , Sauvignon Rytos. Ces cépages ont été plantés à titre expérimental en France par des viticulteurs et négociants audacieux et entreprenants. En revanche ils sont plantés par les viticulteurs Européens et internationaux et commercialisés. Ces organismes ont-ils peurs de les vinifier et de les comparer à leur obtentions. Ont-ils oublié que l'intérêt du viticulteur prime sur leur égo, il faut donner la liberté aux viticulteurs de choisir quelles variétés résistantes lui conviendraient. Il faut ne pas oublier qu'un nouveau cépage doit être supérieur ou égal à l'existant et qu'il doit être similaire à une variété emblématique. Alain Bouquet l' avait bien compris. Nous avons 3 critères de sélection : Résistance, Agronomique , Organoleptique. Ils sont aussi importants l'un que l'autre. C'est pour cela que notre dernier rétro croisement est effectué avec une variété emblématique et le géniteur. Nous devons créer des cépages résistants similaires au niveau organoleptique à la variété emblématique. Dans le futur une analyse organoleptique faites par des experts neutres et indépendants doit être effectuée pour confirmer un classement, et non uniquement sur des critères du nombres de gènes où des experts indépendants les mettent en cause. Loic BRETON Directeur de VCR FRANCE Obtenteur de variétés résistantes
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé