Super aliment

Les poussins n'ont plus de pépins lorsque la poule en consomme

Jeudi 27 août 2020 par Marion Bazireau

Un régime alimentaire enrichi en extrait de pépins de raisin est bénéfique pour la poule, pour ses œufs, mais aussi pour ses descendants.
Un régime alimentaire enrichi en extrait de pépins de raisin est bénéfique pour la poule, pour ses œufs, mais aussi pour ses descendants. - crédit photo : Pixabay
Une étude montre que les extraits de pépins de raisin améliorent le microbiote intestinal des poules, la qualité de leurs œufs, ainsi que la viabilité des poussins qui en sont issus.

Depuis des années, les poulets de chair sont sélectionnés génétiquement pour donner une viande musclée et peu grasse. La pratique n’est pas sans conséquence sur leur santé, les poulets souffrant de surpoids, de stress, et de troubles cardiaques et fertiles.

L’Inrae et la société Indena ont trouvé un moyen de les soulager : ajouter des extraits de pépins de raisin à l’alimentation des poules mères.

« Ce complément améliore l’équilibre du microbiote intestinal des poules, réduit leur production de graisse et améliore la qualité de leurs œufs, ainsi que la croissance et la viabilité des poussins qui en sont issus » assure Joëlle Dupont, chercheuse à l’Inrae et rapporteuse de ces travaux.

Dans une première expérience, les chercheurs ont inséré 1 % d’extraits de pépins de raisin dans l’alimentation de 324 poules reproductrices pendant 40 semaines. La qualité de leurs œufs s’est nettement améliorée. Les poules ont pondu des œufs à la coquille plus solide, avec des jaunes contenant moins de radicaux libres. Cette alimentation a également limité le phénomène de « double jaune d’œuf ».

Un effet transgénérationnel

« Plus inattendu, nous avons aussi constaté une augmentation de la vitesse de croissance et de la viabilité des poussins, ainsi qu’une réduction du risque de stress oxydatif, suggérant un effet transgénérationnel bénéfique de cette alimentation » poursuit Joëlle Dupont.

Une seconde expérience a porté sur trois groupes de douze poules. « Nous avons ajouté 1% d’extrait de pépins de raisin au premier groupe, dès le jeune âge des poules. Nous avons modifié l’alimentation du second groupe pendant deux semaines durant la période de ponde, en apportant 2% d’extrait de pépins. Les poules du troisième groupe ont servi de témoin. »

L’extrait de pépins de raisin a réduit la production de graisse des poules, amélioré leur santé intestinale et leur capacité de reproduction. Appliquer ce régime pendant 15 jours avec une dose à 2% a été suffisant.

« Dans un objectif de développement des principes de l’agroécologie en élevage, l’utilisation de cette bio-ressource disponible en grande quantité au sein des filières de production de jus et de vin est particulièrement pertinente pour les éleveurs » affirment les chercheurs.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé