LE FIL
Vous devez être connecté pour selectionner cet article dans vos contenus sauvegardés.
x

Exonérations TO/DE

L’aide à l’emploi saisonnier maintenue en 2021

Jeudi 06 août 2020 par Alexandre Abellan

« Le premier ministre a tranché, c’est un soulagement » résume Jérôme Despey.
« Le premier ministre a tranché, c’est un soulagement » résume Jérôme Despey. - crédit photo : Cabinet du premier ministre
Les allègements de charges pour les Travailleurs Occasionnels Demandeurs d’Emploi (TO/DE) seront reconduits l’an prochain annonce le premier ministre.

Très attendu par la filière vin sur une rallonge budgétaire au plan sectoriel de crise lors de sa visite dans le vignoble du Centre-Loire, le premier ministre Jean Castex a su créer la surprise ce 5 août en annonçant le maintien en 2021 des exonérations de charges pour les Travailleurs Occasionnels Demandeurs d’Emploi (TO/DE). « C’est une très bonne nouvelle ! » estime Jérôme Despey, le président du conseil spécialisé vin de FranceAgriMer.

Devant batailler depuis 2018 pour le maintien de ces exonérations de charges pour l’emploi saisonnier, les filières des vins, fruits et légumes craignaient de nouvelles négociations à haut risque lors de la prochaine loi de finances. Le dispositif du TO/DE devant normalement prendre fin avec l’année 2020. « Le TO/DE sera du même niveau que l’an passé. Le premier ministre a dit que plutôt que de faire un débat chaque année, il allait acter sa reconduction. C’est un signal très rassurant » rapporte la députée du Tarn, Marie-Christine Verdier-Jouclas, qui préside le groupe de travail vigne et vin de l'Assemblée Nationale.

Arbitrage de Matignon

« Le premier ministre a tranché, c’est un soulagement » résume Jérôme Despey, qui souligne que la mesure d’exonération des charges sociales des saisonniers représente un budget de 110 millions d’euros pour les finances publiques.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé