LE FIL
Vous devez être connecté pour selectionner cet article dans vos contenus sauvegardés.
x

Partenariat innovant

Bonfils coopère avec Swan Wine Group pour se développer en Chine

Lundi 29 juin 2020 par Anne Schoendoerffer
Article mis à jour le 13/07/2020 14:56:25

L’objectif commercial est d'exporter 180 000 bouteilles de vin.
L’objectif commercial est d'exporter 180 000 bouteilles de vin. - crédit photo : DR
Les vignobles Bonfils (17 domaines et châteaux et 1600 ha situés en Languedoc) lancent la marque St-Pierre de Serjac en Chine avec le groupe australien Swan Wine Group. Explication d’une stratégie présentée virtuellement en direct de la France, l’Australie et la Chine.

La coopération stratégique entre Swan Wine Group et les vignobles Bonfils vise à faire de Château St Pierre de Serjac l'une des marques françaises les plus connues en Chine” lance Laurent Bonfils, le pdg des vignobles Bonfils, lors d’une conférence de presse virtuelle donnée le 16 juin 2020 en direct du domaine. Avec lui, mais connectés en Australie, Mr Wei Li,  le pdg de  Swan Wine Group et d’autres experts. Pendant 1h30, ils déroulent leur stratégie sur Wechat (le puissant réseau social chinois) auprès de 840 chinois (commerciaux, distributeurs, journalistes) en connexion dans 12 villes chinoises.

Abscence de marques leader françaises

Pourquoi les ventes de vins français ont-elles diminué ces dernières années ? La raison principale est que le vin français n'a pas de marque, ni de marque leader” lance Wei Li en introduction de la conférence. La présentation se poursuit avec la présentation du positionnement de Château St Pierre de Serjac. L’objectif est de devenir la première marque de vins français moyen et haut de gamme dédiées aux repas d’affaires. Avec 8 cuvées au positionnement prix différents pour répondre aux différents besoins d’affaires (plaisir, succès, évènements importants).

Un marketing complet

Pour accompagner ce développement, tout a été pensé : plan de promotion, réseaux sociaux, salons...Sans oublier la formation des consommateurs. Avec le propriétaire, Laurent Bonfils, of course.  Car là aussi, rien n’est laissé au hasard pour séduire les distributeurs chinois. Pendant la conférence, il pose : “Je suis Laurent Bonfils, la 5ème génération de la famille Bonfils, qui fait partie de Top 3 des vignerons indépendants de France.” Tout ce qui est fondamental pour faire du business avec les chinois, est présenté : famille, histoire, ancrage, oenotourisme, gastronomie, art de vivre à la française, sans oublier la traçabilité. L’objectif commercial est d'exporter 540 000 bouteilles. Dans un premier temps, avec une stratégie percutante adaptée au marché chinois. Post-covid ou pas.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé