Souplesse réglementaire

Bulles rosées autorisées pour les producteurs de Clairette de Die

Lundi 01 juin 2020 par Juliette Cassagnes

Bulles rosées autorisées pour les producteurs de Clairette de Die
La loi de 1957 qui interdisait aux producteurs du Diois d’élaborer tout vin mousseux autre que de la Clairette ou du Crémant de Die vient d’être enfin abrogée.

Son abrogation a été ratifiée en 2ème lecture par l’Assemblée Nationale ce 27 mai 2020, après avoir été approuvée par le Sénat au début de l’année 2020. Le texte qui l’abroge a été intégré à une proposition de loi relative à  « la transparence de l'information sur les produits agricoles et alimentaires ».

Après une précédente tentative échouée dans le cadre des discussions de la loi EGalim en 2018 car retoquée le Conseil constitutionnel, le syndicat des producteurs de la Clairette de Die a donc fini par obtenir gain de cause.

Ces derniers se déclarent réjouis de la nouvelle ; ils attendaient depuis plusieurs années cette modification réglementaire, qui va leur permettre enfin de pouvoir produire des effervescents rosés sans IG dans le Diois, mais sans toutefois pouvoir revendiquer les AOP Clairette et Crémant de Die. Ils ne peuvent pas non plus commercialiser leurs vins en IGP Méditerranée, étant exclus de cette zone géographique pour les bulles.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé