LE FIL
Vous devez être connecté pour selectionner cet article dans vos contenus sauvegardés.
x

L’Europe, la santé et l’agriculture

Vendredi 22 mai 2020 par Marion Ivaldi

Le duo franco-allemand a pris la parole en proposant de relancer l’Europe via un plan de 500 milliards d’euros. Les chefs d'Etat des deux pays ont assorti cette piste de la volonté de créer une Europe de la Santé. De quoi faire un pas dans le sens d’un renforcement de la politique sociale de l’Europe et donner de la matière à fédérer et convaincre les citoyens européens d’adhérer à cette proposition mutualiste, et peut-être réamorcer le sentiment européen. Alors que la cohésion européenne est vacillante depuis des années, le renouveau passerait ainsi par une reconstruction commune autour de la santé, enjeu dont chacun aura compris l'importance après ce tremblement de terre qu'est la pandémie. L'idée d'une politique commune de la Santé apparaît ainsi comme une sorte de parthénogenèse de l’objet fondateur de l’Europe, à savoir une politique agriculture commune et son corolaire, l'autonomie alimentaire. Dans ce contexte, on peut se demander ce qu’il adviendra de la politique agricole européenne si c’est la Santé qui devient fer de lance de l’idée européenne. Le discours actuel des organisations syndicales agricoles qui met en avant l’autonomie alimentaire semble en discordance avec le nouveau projet européen qui se dessine. Et sans doute qu’il serait plus approprié de parler d’une alimentation de santé (message qui n’est réellement nouveau en soi tant il est attendu par les consommateurs depuis des années), un thème qui permettrait à l’agriculture de défendre sa place en Europe… et de garantir ses positions dans le partage du budget européen.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé