Demi-finalistes

Les 10 candidats au titre de meilleur sommelier de France 2020

Vendredi 14 février 2020 par Alexandre Abellan

Il ne manquait qu'un candidat pour compléter la photo du groupe des sommeliers retenus, ce 12 février à la clôture de Wine Paris.
Il ne manquait qu'un candidat pour compléter la photo du groupe des sommeliers retenus, ce 12 février à la clôture de Wine Paris. - crédit photo : Alexandre Abellan (Vitisphere)
Venus de toute la France, 31 candidats se sont départagés sur le salon Wine Paris pour pouvoir concourir à la demi-finale de la rentrée prochaine.

Conduite ce 12 février sur le salon Wine Paris, la phase de sélection du concours de meilleur sommelier de France aboutit à dix lauréats. Par ordre alphabétique, il s’agit de Maxime Blaise (restaurant le Moulin, à Grauftal), Emmanuel Cadieu (Cheval blanc, à Paris), Adrien Cascio (restaurant Lafaurie-Peyraguey à Bommes), Bastien Debono (restaurant Yoann Conte, à Veyrier-du-Lac), Mikael Grou (le Beau rivage, à Genève), Pierre Jacob (le Théâtre du vin, à Strasbourg), Isabelle Mabboux (Impérial palace, à Annecy), Florent Martin (George V, à Paris), Aymeric Pollenne (Pavillon Ledoyen, à Paris) et Pierre Vila-Palleja (le Petit sommelier, à Paris).

31 candidats ont participé à quatre épreuves de sélection : 50 questions théoriques en 50 minutes (« où est mort Léonard de Vinci), dix minutes de dégustation à l’aveugle (voir encadré), un exercice d’accord mets et vins en anglais (pour un plat végétarien) et la présentation d’une bouteille (magnum du domaine de Chevalier 2000). Pour ceux n’ayant pas été retenus « on apprend toujours de ses échecs pour se bâtir soi-même » souligne Philippe Faure-Brac, le président de l’Union de la Sommellerie Française (UDSF). Pour ceux en lice, cette sélection n’est que « la première étape avant la demi-finale (le 7 septembre à Paris) et la finale (le 15 novembre au salon EquipHôtel) ».

Meilleur sommelier du monde

Alors que le prochain concours du meilleur sommelier du monde se tiendra en France, en 2022, Philippe Faure-Brac a bon espoir que le prochain candidat français au titre mondial se trouve parmi les demi-finalistes. Meilleur sommelier du monde 2019, Marc Almert, affirme son respect à tous ces jeunes professionnels qui s’investissent dans ces concours : « maintenant que je suis de l’autre côté,  je sais que cela coûte beaucoup de préparer un concours. Félicitation aux sommeliers qui prennent le temps de s’améliorer dans leur métier, qu’il s’agisse de théorie ou de pratique du service. »

 

Les vins et spiritueux dégustés à l'aveugle ce 12 février :

- Champagne Agrapart et fils : cuvée "terroirs", extra brut blanc de blancs.

- Domaine aux Moines : savennières Roche aux Moines, 2015.

- Domaine Denis Mortet : Gevrey Chambertin, cuvée "mes cinq terroirs", 2017.

- Felsina : vin santo del Chianti classico, 2007.

- Distillerie Windholtz : Kirsch d'Alsace, réserve particulière.

- Reyon : Eau de vie de prune d'Ente du Périgord, XO.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé