Je reprends ma lecture 
{{str_intro_2}}
{{str_intro_3}}
{{message_alert}}
 {{bt_suivant}} 

 Je réponds 

Tracteurs et matériels

Case New Holland va voler de ses propres ailes

Mardi 10 septembre 2019 par Vincent Gobert

Présentation par CNH Industrial de sa stratégie 'Transform to win' lors du New York Investor Day, à New York, le 3 septembre 2019
Présentation par CNH Industrial de sa stratégie 'Transform to win' lors du New York Investor Day, à New York, le 3 septembre 2019 - crédit photo : CNH Industrial
CNH Industrial annonce séparer ses activités. Une décision potentiellement lourde de conséquences.

Finie la grosse tambouille actée en 2013*. Dès 2021, le mastodonte italo-américain CNH industrial séparera ses activités. Dans un plan baptisé « Transform 2 win », le groupe dévoile ce 3 septembre depuis New York que deux sociétés seront désormais cotées en bourse. La première regroupera les activités gravitant autour d’Iveco, avec les camions, cars, bus dont Heuliez et moteurs FPT Industrial. La seconde sera spécialisée sur les activités hors-route dont l’agricole et les travaux publics. CNH Industrial précise que la séparation sera effective au premier trimestre 2021. Structurante et éminemment stratégique, l’annonce vient donc d’être réalisée plus de 16 mois avant son application. Selon Hubertus Mülhaüser, DG du groupe, le but est de créer « deux leaders mondiaux » qui « pourront exprimer leur plein potentiel en termes de performances financières et de génération de valeur pour les actionnaires ».

La société « Off-Highway », ou hors-route, avec un chiffre d’affaires de 15,6 milliards de dollars en 2018, sera principalement une entreprise agricole (75 % du chiffre d’affaires) soutenue par le secteur de la construction (19 % du chiffre d’affaires). Les véhicules spécialisés (6 % du chiffre d’affaires) resteront au sein de la société hors-route. « Case IH, New Holland Agriculture et Steyr s'appuieront sur leurs positions sur le marché pour renforcer encore la gamme de produits et améliorer la distribution, ainsi que pour accélérer les investissements dans les activités d'automatisation et de numérisation » apprend-t-on dans un communiqué du groupe. En effet, selon le site l’Argus, avec 9,1 %, les marges réalisées dans le « hors-route » sont bien supérieures à celles réalisées dans l’activité routière. La future société « hors-route » pourra donc profiter d’un gros coup de boost pour sa revalorisation boursière !

Acquisition d’AgDNA

Le même jour ce 3 septembre, CNH Industrial a aussi annoncé l’acquisition de la plateforme de gestion d’exploitation agricole AgDNA. Ce service mêlant cartographie et outil d’aide à la décision sera commercialisé à partir du quatrième trimestre 2019, d'abord en Amérique du Nord, par l'intermédiaire des réseaux de distributeurs Case IH et New Holland Agriculture. « Il complète les fonctionnalités agronomiques de AFS Connect de Case IH et de MyPLM Connect de New Holland et représente une nouvelle étape dans la rapprochement des réseaux de distributeurs des marques avec leurs clients » décrit-on chez CNH Industrial, qui continue donc d’investir dans le numérique.

 

* : CNH industrial était née en 2013 de la fusion entre Fiat Industrial et CNH. La famille Agnelli via sa holding Exor détient 27 % du capital.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé