LE FIL
Vous devez être connecté pour selectionner cet article dans vos contenus sauvegardés.
x

Vallée du Rhône

Projet de fusion entre les caves de Cairanne et de Cécilia

Mercredi 10 juillet 2019 par Juliette Cassagnes

Le projet de fusion est entre les mains des deux presidents de caves: Jean-Marc Chave, pour Cairanne et Denis Guthmüller, pour Sainte Cécile les Vignes
Le projet de fusion est entre les mains des deux presidents de caves: Jean-Marc Chave, pour Cairanne et Denis Guthmüller, pour Sainte Cécile les Vignes - crédit photo : DR
Les caves de Cairanne (Vaucluse) et de Cécilia (Sainte-Cécile les vignes, Vaucluse) ont acté la décision de fusionner. La devrait avoir lieu courant 2020.

« Les deux conseils d'administration travaillent sur le projet depuis plusieurs mois, les adhérents ont été informés, mais la fusion devrait avoir lieu de façon officielle mi-2020, afin d'être prêts pour la récolte 2020 », confirme Denis Guthmüller, président de la cave de Cécilia-Chantecôtes.

"Des caves complémentaires"

Cette décision intervient dans un contexte de baisse tendancielle des surfaces et des volumes traités. Avec ce rapprochement, les deux structures, distantes de 6 km, visent à diminuer leurs coûts de production et à optimiser leur outil de production. « Les deux sites, complémentaires, continueront de fonctionner et il n'y aura pas besoin d'investissements supplémentaires », précise le responsable professionnel. Cécilia sera plus spécialisée sur la production des blancs et des rosés tandis que Cairanne restera sur les rouges.

Pour la cave de Cécilia, l'objectif est aussi de hisser son niveau qualitatif en se calquant sur le modèle de Cairanne : « Avec cette fusion, nous nous donnons les moyens de faire les meilleurs vins possibles, par une meilleure gestion des maturités, des récoltes plus tardives, des sélections parcellaires plus strictes, pour mieux les valoriser », argumente Denis Guthmüller. Cette stratégie, mise en œuvre il y a 5 ans par la cave de Cairanne, actuellement présidée par Jean-Marc Chave, « fonctionne ». Pour rappel, cette dernière a connu des déboires financiers importants entre 2013 et 2015.

Du côté de Cairanne, qui "manque de vin", l'opération doit permettre d'amener des compléments de volumes et ainsi mieux« alimenter les marchés ».

Une histoire de rencontres entre des Hommes

D'autres "discussions" avaient déjà été entreprises par la cave de Cécilia avec d'autres caves de la région mais qui n'avaient jamais abouties, comme celui du projet de fusion avec les Vignerons réunis – Ste Cécile les vignes, en 2014. Cette fois-ci devrait donc être la bonne :« C'est une histoire d'hommes, avec un bon feeling, de relations qui se passent très bien. Nous avons une vraie envie commune, un projet humain basé sur la qualité », résume Denis Guthmüller.

Cécilia produit principalement des Côtes-du-Rhône dont un tiers en bio, potentiel de 15000 hl de vin sur 360 ha de vignes détenues par une cinquantaine adhérents. Cairanne produit environ 25000 hl, principalement en appellations Cairanne, Côtes-du-Rhône et CDR villages, et des IGP.

La nouvelle entité sera dirigée par l'actuel directeur de la cave de Cairanne, Denis Crespo.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé