LE FIL
Vous devez être connecté pour selectionner cet article dans vos contenus sauvegardés.
x

Salon

Vinitaly lance Wine to Asia

Jeudi 11 avril 2019 par Alessandra Piubello

125 000 visiteurs de 145 pays se sont rendus à la 53ème édition de Vinitaly.125 000 visiteurs de 145 pays se sont rendus à la 53ème édition de Vinitaly. - crédit photo : Ennevi-Veronafiere
Le salon italien crée une plateforme multicanal à destination du marché chinois. Un outil pour la filière qui espère que la greffe prendra.

La 53e édition de Vinitaly se termine par des chiffres jamais vus en termes de présence d’exposants et de surface d’exposition : 100 000 m2 de stands, et 4 600 entreprises (130 de plus qu’en 2018) en provenance de 35 pays, qui ont débouché près de 50 000 étiquettes différentes à  l’attention de 125 000 visiteurs de 145 pays (5 500 opérateurs d’Extrême Orient à chaque édition, cette année + 3 % pour la Chine et + 11 % pour le Japon).

Basé à Shenzhen

Sous l’égide du président Maurizio Danese et du directeur général de Veronafiere Giovanni Mantovani, la plus grande manifestation du secteur au niveau mondial ouvre une nouvelle route (de l’alcool) de la Soie. « Vinitaly, label fort du vin italien en Chine, a une liaison avec ce pays qui dure depuis plus de 20 ans. Lors de cette édition, nous avons présenté un projet permanent avec une nouvelle plateforme multicanal, Wine To Asia, qui comprend une initiative b2b en 2020, un modèle de style 100 % italien de promotion en Asie ». Une nouvelle société, dont Veronafiere détient la part majoritaire avec un partenaire unique : la Shenzhen Taoshow Culture & Media, basée à Shenzhen (ville chinoise avec le taux de croissance économique le plus élevé de ces 20 dernières années, regroupant 30 % de l’ensemble des importateurs de vin), qui collabore avec Veronafiere depuis 2014. Le colosse véronais serait plus à même d’y réussir que les producteurs indépendants.

La difficile implantation italienne

La longue marche italienne vers l’Asie a toujours été difficile à cause de l’absence d’une vraie gestion ciblée. Il n’est pas facile de se positionner en Chine, comme nous le dit Lamberto Frescobaldi, président de l’entreprise homonyme historique de Toscane, qui produit du vin depuis le XIVe siècle. « Nous sommes présents en Asie depuis 1992, avec 4 personnes qui vivent entre Hong Kong et la Chine et qui s’occupent de formations et de vente. Le choix stratégique est d’avoir des ambassadeurs du territoire qui font la promotion de notre vin pour un créneau de clientèle qui voyage et qui connaît l’Italie. Nous sommes arrivés pleins d’espoir, et il nous a été difficile de nous imposer. Aujourd’hui, l’Asie ne représente que 12 % de notre chiffre d’affaire. Il nous faudra encore beaucoup de temps pour avoir une présence stratégique ».

Présence des Grands Chais de France

Pour la première fois, Vinitaly a accueilli Les Grands Chais de France, premier importateur français de vins et d’alcools. Francis Dieudonné, directeur général pour l’Europe et l’Asie : « Nous avons trouvé en Vinitaly le partenaire idéal pour augmenter la connaissance de la marque dans le secteur horeca et le commerce de détail. Nous sommes très satisfaits des résultats de cette première édition, qui jette d’excellentes bases en vue de notre participation en 2020 ».

 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé