Aude

Il est le plus jeune président de Coop de France

Vendredi 05 avril 2019 par Michèle Trévoux

Baptiste Cabal prend la présidence de la cave du Cellier des Demoiselles située dans l'Aude. Il s'est installé en 2015.Baptiste Cabal prend la présidence de la cave du Cellier des Demoiselles située dans l'Aude. Il s'est installé en 2015. - crédit photo : Baptiste Cabal
Porté à 23 ans à la présidence du Cellier des Demoiselles, ce viticulteur, en tandem avec un directeur à peine plus âgé, insuffle une nouvelle dynamique dans cette petite coopérative des Corbières.

Baptiste Cabal n’a pas froid aux yeux. Installé en 2015 sur l’exploitation familiale à Saint-Laurent de-Cbrerisse, ce jeune viticulteur audois accepte sans hésiter de prendre, un an plus tard, les rênes du sa cave coopérative, le Cellier des Demoiselles. Il a tout juste 23 ans et devient ainsi le plus jeune président de coop en France. « A 73 ans, le président voulait passer la main. On m’a proposé de prendre le relais pour rajeunir le conseil d’administration. J’ai sauté sur l’occasion », raconte-t-il sans fanfaronner.

Orientation bio

A la manœuvre depuis 3 ans, le jeune président a déjà impulsé une série de nouvelles orientations. A commencer par la certification bio d’Ecocert, décrochée cette année. La coopérative a ainsi pu vinifier 3000 hl de vin bio, confiés par trois nouveaux adhérents, devenus associés coopérateurs service, un nouveau statut  pour les bénéficiaires de prestations de service. Ils peuvent récupérer leurs vins finis ou confier à la coopérative le soin de les commercialiser. « C’est intéressant pour la cave car nous faisons tourner notre outil de production. C’est également un moyen d’inciter nos adhérents à s’intéresser au bio». Ainsi, la confusion sexuelle a été introduite l’an dernier dans le vignoble. Cinq coopérateurs l’ont mise en place. Lui-même l’a testée sur 50 ha et cette année, il l’étend à la totalité des 75 ha de son vignoble.

Développement des vins conditionnés

 Autre infléchissement engagé au sein de la coopérative : le développement des vins en conditionné. Jusqu’ici limitée aux vins AOC, la gamme de vins conditionnés s’est étoffée avec trois vins de cépage en IGP Oc : chardonnay, sauvignon merlot et bientôt un carignan. Pour cette petite coopérative qui compte 58 adhérents et vinifie 17 000 hl par an, la cure de jouvence est bien engagée. Le directeur, embauché à 22 ans, affiche tout juste 36 printemps.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé