LE FIL
Vous devez être connecté pour selectionner cet article dans vos contenus sauvegardés.
x

Inauguration du salon

Les 25 ans de ProWein, symboles des vertus de la mondialisation du vin

Dimanche 17 mars 2019 par Alexandre Abellan

Pour couper le ruban de ProWein 2019, on trouvait sur scène Carolin Klöckner (vêtue de vert), la reine des vins d’Allemagne 2018 et Thomas Geisel, le maire de Düsseldorf (au centre), aux côtés de Julia Klöckner (en robe bleue, qui n’a aucun lien de parenté avec la reine des vins) et Anne-Marie Descôtes (à droite).
Pour couper le ruban de ProWein 2019, on trouvait sur scène Carolin Klöckner (vêtue de vert), la reine des vins d’Allemagne 2018 et Thomas Geisel, le maire de Düsseldorf (au centre), aux côtés de Julia Klöckner (en robe bleue, qui n’a aucun lien de parenté avec la reine des vins) et Anne-Marie Descôtes (à droite). - crédit photo : Alexandre Abellan (Vitisphere)
Ayant porté le salon ProVins en 1994, les vins français sont logiquement à la fête, et à l’honneur, de l’anniversaire du salon de Düsseldorf.

À ProWein, « on peut sentir toute la contribution du vin à l’élargissement du monde et à la réunion de tous […]. Le vin construit des ponts dans tous les pays où il est apprécié » se réjouit Julia Klöckner, la ministre allemande de l’Agriculture, inaugurant ce 17 mars l’édition 2019 de ProWein. Connaissant bien le salon de Düsseldorf pour l’avoir couvert en tant que journaliste (pour Weinwelt, puis Sommelier-Magazin), la ministre fédérale a salué les vertus conviviales de la culture du vin, prônant l’ouverture dans un monde soumis à la tentation du repli.

A LIRE AUSSI

Edito
Prowein à J-13 du Brexit
En direct de Düsseldorf
Prowein ouvre ses portes

Origines franco-allemandes

À l’heure des 25 ans du salon ProWein, l’illustration de ces principes était toute trouvée : l’origine du salon, lancé en 1994 sous le nom ProVins avec des vins français. « À l’époque, c’était une petite foire, maintenant c’est devenu un salon mondial. Où la France a l’honneur d’être l’une des délégations les plus importantes* » souligne Anne-Marie Descôtes, l’ambassadrice de France en Allemagne. Soulignant que les relations franco-allemandes sont soudées par des liens culturels comme le vin, la diplomate ajoutant que « le vin représente un héritage européen qui protège d’importantes valeurs. Comme le partage, la passion et l’amour. »

"La mesure"

À noter qu’en Allemagne aussi il existe des enjeux hygiénistes sur le vin. Ayant entendu « beaucoup de scepticisme » à propos de Prowein, « parce que tout y est question d’alcool », Julia Klöckner souligne que la solution tient « dans la mesure. Il faut des compétences et les transmettre ». Un message de modération mondialement porté par la filière et la culture du vin.

 

* : Sur les 7 000 exposants, la France compte 1 650 stands, derrière l’Italie (1 700 exposants), mais devant l’Allemagne (980), l’Espagne (620), le Portugal (380), l’Autriche (330)…
 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé