Lutte contre le mildiou

Sumi-Agro lance un cuivre à 540 g/ha

Lundi 18 mars 2019 par Christelle Stef

De gauche à droite : Antoine Meyer (président de Sumi-Agro France), Aude Colette (Responsable marketing), Thierry Castel (Directeur des départements développement et marketing) ont présenté leurs nouveautés le 14 mars à Paris
De gauche à droite : Antoine Meyer (président de Sumi-Agro France), Aude Colette (Responsable marketing), Thierry Castel (Directeur des départements développement et marketing) ont présenté leurs nouveautés le 14 mars à Paris - crédit photo : Christelle Stef
Sumi-Agro lance Evo Tribasic, un sulfate de cuivre tribasique qui à sa dose homologuée apporte seulement 540 g de cuivre métal par hectare. C’est la dose la plus faible du marché aujourd’hui.

C’est une homologation qui tombe à pic. Le cuivre est désormais limité à 4 kg/ha/an avec un lissage sur 7 ans. Dans ce contexte Sumi-Agro lance Evo Tribasic, un sulfate de cuivre tribasique qui contient 300 g/kg de cuivre sous la forme de brocantite. Contre le mildiou de la vigne, il est homologué à la dose de 1,8 kg/ha. De ce fait il apporte seulement 540 g de cuivre métal à l’hectare. Selon Sumi-Agro, c’est la dose la plus faible du marché. « En moyenne, on est autour de 750 g/ha pour les meilleures formulations du marché voire un peu moins. Avec Evo Tribasic, on assure une vraie rupture en étant à 540 g tout en gardant le même niveau d’efficacité, car la brocantite est la forme de cuivre la plus efficace », a expliqué Thierry Castel, le directeur des département développement et marketing, le 14 mars, lors d’une conférence de presse à Paris.

Une bonne couverture du feuillage

Evo Tribasic se présente sous la forme de granulés dispersables. « C’est une formulation de très haut niveau », a assuré Thierry Castel. Selon Sumi-Agro, celle-ci assure une bonne couverture du feuillage et empêche la réagrégation des particules de cuivre lors du séchage. « Avec ce produit, nous répondons à la volonté des pouvoirs publics de réduire les doses et aux attentes des utilisateurs pour respecter la limitation des quantités de cuivre ».

Evo Tribasic est limité à 6 applications par an. Il est également vendu sous les marques Padone et Rogan.

Un film immobilisant dans les tuyaux

Sumi-Agro travaille sur le SAF 1801 I, un nouveau moyen pour lutter contre les ravageurs. Le produit forme sur le végétal un film immobilisant, constitué de polymères organiques de synthèse. Ce film va emprisonner l’insecte et l’empêcher de se mouvoir et de se nourrir. Comme l’action de ce produit est purement physique, il n’entre pas dans le périmètre de la réglementation phytosanitaire. Il n’a donc pas besoin d’AMM (autorisation de mise sur le marché). Ce film est peu persistant dans l’environnement : il se dégrade en 48 h. Il est efficace sur les petits insectes peu mobiles. Sumi-Agro va développer cette solution d’abord en arboriculture et en maraîchage. « Mais elle aura également sa place en vigne pour lutter contre les acariens, les phytoptes ou les cochenilles en période d’essaimage », a précisé Thierry Castel. Selon Sumi-Agro, cette solution procure de bons résultats.

Tags : Cuivre

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé