LE FIL
Vous devez être connecté pour selectionner cet article dans vos contenus sauvegardés.
x

Soulagement argentin

La vendange 2019 n'atteindra pas des sommets

Mardi 05 mars 2019 par Alexandre Abellan

Premier vignoble argentin, Mendoza récolterait 1,6 million de tonnes de raisin en 2019. Soit une baisse 5 % des volumes en un an.
Premier vignoble argentin, Mendoza récolterait 1,6 million de tonnes de raisin en 2019. Soit une baisse 5 % des volumes en un an. - crédit photo : INV
Un espoir chasse une crainte : si les cours doivent se raffermir avec une récolte moins importante qu’annoncée, les stocks excédentaires devraient prendre du temps avant de résorber.

Évoquée depuis des mois, la rumeur, pour ne pas dire la peur, d’une super récolte 2019 en Argentine n’est plus d’actualité. Le vignoble argentin produirait 2,35 millions de tonnes de raisins selon les premières prévisions officielles de l’Institut Argentin de la Vigne et du Vin (INV). Avec une production en retrait de 9 % par rapport à la bonne récolte 2018, la rumeur d’une « super-récolte », supérieure à 2,5 millions de tonnes, est dissipée par les estimations relevées sur le terrain (avec une marge d’erreur de 10 %). Juste en dessous de la moyenne décennale (2,35 millions tonnes), cette perspective de récolte est un soulagement pour le vignoble argentin.

Cours du vrac

La récolte de nouveaux volumes importants de vins était vue comme une malédiction, alors que la baisse des commercialisations sur les marchés domestiques et export a fait chuter les cours (de moitié pour les vins en vrac de malbec). « Les producteurs espèrent une récupération du prix du raisin, mais les metteurs en marché avertissent que le problème va encore persister, du moins jusqu’à ce que l’excédent vinique de 3 millions d’hectolitres ne soit réduit » rapporte le quotidien Los Andes.
 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé