LE FIL
Vous devez être connecté pour selectionner cet article dans vos contenus sauvegardés.
x

Le berger français joue son va-tout

Vendredi 08 février 2019 par Marion Sepeau

Paris comme épicentre du commerce international des vins. L’idée trottait dans la tête de nombreuses personnes. Le rêve est devenu réalité. Après les World Wine Meetings Global qui se déroulent du 7 au 10 février , ce sera au tour salon Wine Paris d’ouvrir ses portes. L’opération - la filière ne s’en cache pas - est une réponse du berger à la bergère germanique. La France veut affirmer son leadership et son rayonnement mondial. Elle fonde ses espoirs dans Wine Paris, même au prix de choix difficiles, au risque d’un certain élitisme économique et d’une fracture girondine. Durant la séquence qui s’ouvre et qui se terminera en mai avec Vinexpo, la filière française joue son va-tout. Si le succès n’est pas au-rendez-vous, c’est l’ensemble de l’image du business du vin français qui risque d’être sacrément amochée. Au vu du nombre d’invitations reçues par Vitisphere (si l’on admet la pertinence du critère), les exposants sont très mobilisés et témoignent d’une volonté partagée de réussir Wine Paris. L’engagement est bien là. Engagés, Vitisphere le sera avec vous sur le stand Hall 4 F 180. Vous pourrez y découvrir notre offre Wine4Trade, pour vous accompagner dans la vente de vos vins en France et à l’international.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé