LE FIL
Vous devez être connecté pour selectionner cet article dans vos contenus sauvegardés.
x

Nouvel hors d'âge

Les cognacs XXO rentrent dans l'AOC

Vendredi 04 janvier 2019 par Alexandre Abellan

Ayant été créée en 1870, la mention XXO a été utilisée par la maison Hennessy jusqu’en 1932 (d’après des flacons retrouvés). La marque éponyme a été relancée fin 2017.
Ayant été créée en 1870, la mention XXO a été utilisée par la maison Hennessy jusqu’en 1932 (d’après des flacons retrouvés). La marque éponyme a été relancée fin 2017. - crédit photo : LVMH
Avec une certaine discrétion après les démêlés des cognacs Hennessy avec la justice administrative, ce nouveau compte d’âge est maintenant inscrit dans le cahier des charges de l’eau-de-vie charentaise.

Se lisant « Extra Extra Old », la mention XXO est désormais utilisable en Cognac par les eaux-de-vie pouvant justifier d’un vieillissement égal ou supérieur à 14 ans, en vertu du nouveau cahier des charges de l'appellation d'origine contrôlée, suite à l’arrêté du 8 novembre 2018. « S’appuyant sur le XO, le XXO devient un usage collectif, il ne peut être approprié par une marque » explique Éric Billhouet, le président de l'Organisme de Défense et de Gestion de l'appellation Cognac, section du Bureau National Interprofessionnel du Cognac. Qui reconnaît que la mention n’est jusqu’à présent demandée que par une maison charentaise, mais pas des moindres.

Revendiquant la paternité des mentions XO et XXO (en 1870 par Maurice Hennessy), les cognacs Hennessy peuvent relancer en toute sérénité la production de leur cuvée XXO, dont la commercialisation avait été suspendue de la fin 2017 à la mi-2018 par la répression des Fraudes. L’administration ayant vu dans le XXO un détournement de mention de vieillissement. Un point de vue partagé par certains opérateurs charentais, alors que les débats sur l’innovation au sein de la catégorie restent un sujet sensible (en témoigne le Blue Swift de Martell, avec son finish en fûts de Bourbon).

"Commun accord"

« La décision a été prise d’un commun accord entre le négoce, la viticulture, l’interprofession et l’ODG » souligne Florent Morillon, directeur amont de la maison Hennessy, également président du Comité Régional de l’INAO (CRINAO). Alors que la mention peut être revendiquée par toute maison respectant le cahier des charges, le premier opérateur charentais* maintient pour son XXO un positionnement de « flacon d’exception, avec un prix double par rapport au XO » souligne Florent Morillon. Lancée pour le duty-free asiatique, cette édition limitée pourrait être diffusée dans d’autres marchés.

 

* : Avec 90,9 millions de cols commercialisés en 2017.

Septième niveau de vieillissement

Avec la mention XXO, il existe désormais sept catégories de vieillissement en fûts Cognac. Dans le cahier des charges, les eaux-de-vie de Cognac doivent être passées au moins deux ans en fûts (compte 2) pour le Very Special/VS (ainsi que 3 Étoiles, Sélection, De Luxe et Millésime), de compte 3 pour les mentions « supérieures » (cuvée supérieure et qualité supérieure), de compte 4 pour le VSOP (mais aussi réserve, vieux, rare et royal), de compte 5 pour les mentions de réserve (vieille réserve, réserve rare et réserve royale), de compte 6 pour le Napoléon (ainsi que très vieille réserve et très vieux, héritage, très rare, excellence et suprême), de compte 10 pour le XO (ainsi que le hors d’âge, l’extra, l’ancestral, l’ancêtre, l’or, gold, impérial) et de compte 14 pour le XXO.

À noter que le XXO ne sera pas un compte d’âge suivi par le BNIC. Chaque opérateur souhaitant revendiquer la mention devra pouvoir prouver l’âge de ses eaux-de-vie par Déclaration Récapitulative Mensuelle (DRM).

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé