Sondage exclusif

Pour vendre son vin, le salon incontournable en 2019 n’est pas français

Mardi 18 décembre 2018 par Alexandre Abellan

Le salon de Düsseldorf bénéficie de sa dynamique autant que de sa bonne réputation.Le salon de Düsseldorf bénéficie de sa dynamique autant que de sa bonne réputation. - crédit photo : Messe Düsseldorf
Si les rendez-vous commerciaux vont se multiplier l’an prochain, la prime va à la sécurité des salons bien établis, notamment dans leurs taux de croissance des visiteurs et exposants.

Si la concurrence est rude entre les salons de commercialisation des vins, les préférences sont tranchées pour les exposants et visiteurs, qui jouent la sécurité. Plébiscité par un sondage qualitatif, réalisé mi-décembre auprès de 105 lecteurs de Vitisphere, Prowein remporte le titre de salon incontournable de 2019. Fêtant ses 25 ans à Düsseldorf, du 17 au 19 mars prochain, le salon allemand l’emporte nettement, avec 34 % des votes, alors qu’il avait dû se contenter de la seconde place lors du sondage 2017. Toujours plus gros, Prowein bénéficie d’une réputation de rendez-vous business validée par ses croissances constantes : 6 870 exposants et 60 000 visiteurs en 2018, soit +4 et 3 % en un an.

Recueillant 23 % des suffrages, Millésime Bio est vu comme le deuxième évènement commercial le plus important de 2019. Se tenant du 28 au 30 janvier à Montpellier, le salon mondial des vins bio affiche une toute autre dimension que Prowein, mais assure aussi des croissances constantes en termes d’exposants (+200 en 2019) et de visiteurs (+18 % en 2018). Si la filière des vins bio reste une niche (avec 4 % des parts de marché en France en 2017), ses perspectives de développement alimentent son attrait (avec une projection de 8 % des volumes en 2022).

Faire ses preuves

L’ayant emporté de justesse en 2017, le salon Vinexpo pointe désormais en troisième place avec 21 % des voix. Malgré ses changements de dates (13 au 16 mai prochains) et une stratégie de premiumisation (particulièrement offensive), le salon bordelais semble encore devoir faire ses preuves. Tout comme le rapprochement entre Vinisud et Vinovision, qui va se concrétiser avec la première édition de Wine Paris qui récolte 16 % des suffrages. Se tenant du 11 au 13 février prochains à Paris, ce nouveau salon mise sur le long terme pour s’imposer dans un paysage touffu.

C’est à cette condition que les budgets de communication et de mises en marché peuvent être attirés. Face à la concurrence, c’est sans doute la persévérance des nouveaux salons qui va orienter la préférence des opérateurs, qui attendent de voir avant de miser sur la nouveauté.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé