LE FIL
Vous devez être connecté pour selectionner cet article dans vos contenus sauvegardés.
x

Kosovo

Bodrumi i Vjetër oeuvre pour une visibilité des vins du Kosovo

Samedi 27 octobre 2018 par Eva Lucenet

Bodrumi i Vjetër propose des dégustations et multiplie les apparitions lors de salons et d’évènements pour permettre une visibilité grandissante des vins du Kosovo.Bodrumi i Vjetër propose des dégustations et multiplie les apparitions lors de salons et d’évènements pour permettre une visibilité grandissante des vins du Kosovo. - crédit photo : Bodrumi i Vjetër
Au Kosovo, république séparatiste reconnue par 111 des 193 pays membres de l'ONU et productrice de vin, Bodrumi i Vjetër est en quête de reconnaissance.

Les gens ont été surpris d’apprendre qu’il y avait une production de vins au Kosovo, et désireux de les découvrir” remarque Eshref Kasapi, vigneron de Bodrumi i Vjetër, se souvenant de sa première participation à Prowein en 2011. En effet, peu sont ceux qui connaissent la production du Kosova : les caves y sont très peu nombreuses et le vin se trouve en quantité limitée.

 

La cave Bodrumi i Vjetër est située dans la région viticole de Rahovec où les raisins étaient cultivés depuis l'époque illyrienne, il y a 2 000 ans. La cave fut établie en 1953 par le gouvernement Yougoslave puis détruite lors de la guerre en 1998. “Bodrumi i Vjetër signifie littéralement “vieille cave” en albanais, et nous sommes en effet la plus vieille cave du Kosovo”, explique Mehdi Daka, employé de l’entreprise. Cette dernière, alors délabrée et dysfonctionnelle, fut rachetée en 2006 par une famille locale et donc privatisée.

En quête de reconnaissance 

La famille Haxhijaha investit alors plus de 4 millions d’euros pour réhabiliter cette ancienne compagnie d’Etat, restaurer sa structure originale et fournir une technologie de pointe pour la production de vin et de brandy. Si l’entreprise mise sur la préservation de la tradition, elle s’évertue également à augmenter la quantité mais surtout la qualité de ses vins pour obtenir une reconnaissance et une visibilité des vins du Kosovo. Elle multiplie les apparitions lors de salons et d’évènements et était notamment présente cette semaine au SIAL à Paris.

Début de l’oenotourisme 
L’entreprise effectue ses premiers pas en oenotourisme et propose un tour de la cave avec une brève explication sur son histoire et la culture du vin dans sa région, suivie d’une dégustation de 4 échantillons. La visite est tariffiée entre 8 et 15 euros selon la quantité de nourriture désirée en accompagnement. Chaque année les visiteurs sont plus nombreux et en 2017 Bodrumi i Vjetër en a accueilli un millier, venus d’Europe (principalement d’Allemagne, Belgique, Pays Bas, Norvège, Finlande, mais aussi des USA, Canada et Taiwan).

Pour la petite histoire 
Le prix des bouteilles oscille entre 3,6 et 6,5 euros sauf pour Elephant, marque phare de la cave ayant remporté des médailles lors de concours internationaux. La ligne Elephant a été nommée en l'honneur d'une figurine d'éléphant en bronze datant de l’Antiquité et découverte lors de la construction de la cave dans les années 1950. La sculpture se trouve à présent au musée archéologique de Belgrade. Les bouteilles Elephant Cabernet et Elephant Chardonnay sont à 11,2€.

 

Tags : Tourisme

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé