LE FIL
Vous devez être connecté pour selectionner cet article dans vos contenus sauvegardés.
x

Ancré dans le Rhône

Cyril Coniglio est le meilleur caviste de France 2018

Lundi 22 octobre 2018 par Alexandre Abellan

Dans sa cave Rhône Magnum, Cyril Coniglio porte fièrement son titre, et son gilet polaire, de Meilleur Caviste de France.Dans sa cave Rhône Magnum, Cyril Coniglio porte fièrement son titre, et son gilet polaire, de Meilleur Caviste de France. - crédit photo : SCP
Sommelier de formation, le caviste drômois se voit récompenser pour son professionnalisme. Ce concours étant organisé pour mettre en lumière les qualités du métier.

Établi au Pont de l’Isère (Drôme), Cyril Coniglio a remporté le Concours du Meilleur Caviste de France ce 15 octobre à Paris. Ayant créé sa cave à vin Rhône Magnum en 2010, il a pu mettre à profit ses connaissances du vin et son expertise commerciale pour affronter les huit finalistes de ce championnat valorisant tout le professionnalisme des cavistes. La finale demandait ainsi à chaque candidat de décrire trois vins, un cidre et un porto à l'aveugle*, de répondre à une demande de conseil pour le mariage en juin prochain de l'acteur François-Xavier Demaison (parrain du concours), de proposer un argumentaire de vente pour un vin de Bordeaux (Diane de Belgrave) et 40 questions sur les boissons alcoolisées (notamment "combien de kilos récoltés pour reconstituer la réserve qualitative en Champagne à la vendange 2018 ?" ou "combien d'appellation en Languedoc ?" ou "quel est le plus petit grand cru alsacien ?").

Sommelier diplômé à l’école hôtelière d’Avignon, Cyril Coniglio a d’abord officié dans les restaurants des chefs Christian Étienne (Avignon), Patrick Henriroux (Vienne), Paul Bocuse (Collonges-au-Mont-d’Or)… Restant ancré dans la vallée du Rhône, il est devenu le responsable commercial de la maison M. Chapoutier (Tain l’Hermitage). Il est également animateur à la maison des Côtes-du-Rhône de Tain-l’Hermitage.

Face à sa femme en demi-finale

Cyril Coniglio n’en est pas à sa première participation au concours national du Syndicat des Professionnels (SCP), étant arrivé à la deuxième place de sa première édition, en 2016. Particularité de cette édition, le caviste s’est trouvé en demi-finale face à Laëtitia Coniglio, son épouse. Tous deux ont diversifié l’activité de leur cave, qui fait également bar à vin, épicerie fine et atelier de dégustation.

 

* : Un Muscadet-sur-lies du domaine Éric Chevalier, un Côtes-de-Provence du château Galoupet, un Fronton du domaine Le Roc, un cidre du pays d'Auge du Père Jules et un Porto de Da Fonseca.

 

Cyril Coniglio a reçu son trophée de meilleur caviste de France ce 15 octobre, entouré de ses dauphins, Éric Fèvre (à gauche) et Jean-Philippe Leroy (à droite). Crédit photo : Patrice Lariven.

Chiffres clés

En France, le SCP recense 5 750 enseignes de cavistes (indépendants, franchisés…). En tout, ils accueilleraient 180 000 clients par jour. « Choisir son caviste, c’est comme choisir son coiffeur ou son boulanger : une fois identifié le bon, on y retourne. Et avec plaisir » précise un communiqué du SCP.


RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2018 - Tout droit réservé