Millésime 2018

L’Allemagne enregistre des rendements records

Vendredi 19 octobre 2018 par Alexandre Abellan

« La vendange 2018 récolte un maximum de qualités et de quantités » annonce l’Institut Allemand du Vin.« La vendange 2018 récolte un maximum de qualités et de quantités » annonce l’Institut Allemand du Vin. - crédit photo : Deutsches Weininstitut
Malgré une forte sécheresse, le vignoble allemand renoue avec une production inégalée depuis 20 ans, lui permettant d’envisager une reconstitution des stocks.

En 2018, le vignoble allemand devrait produire 10,7 millions d’hectolitres de vin selon l’Institut Allemand du Vin (DWI). En hausse de 43 % par rapport à l’historiquement faible récolte 2017, cette vendange est surtout en hausse de 23 % en comparaison à la moyenne décennale. 2018 devient ainsi la récolte allemande la plus abondante de ce début de siècle, n’étant battue que par 1999 (12,3 millions hl).

Les conditions de forte sécheresse qui ont duré tout l’été n’y ont rien fait, globalement les rendements seront atteints, voire dépassés, cette année. Avec une production devant avoisiner les 107 hl/ha, en hausse de 42 % par rapport au petit 75 hl/ha de 2017. « Les jeunes vignes et vignobles avec peu de disponibilité en eau ont été partiellement irrigués pour éviter des blocages de maturation ou des pertes de rendements » reconnaît un communiqué du DWI.
 

Précocité historique

Marqué par une chaleur inhabituelle (dès le mois d’avril), le millésime affiche une précocité historique, de trois semaines en moyenne depuis la floraison. Ainsi, les vendanges de solaris ont commencé au début d’août, celles de Müller-Thurgau fin août, celles de riesling et de pinot noir fin septembre… « Pour la première fois, cela s’applique même aux régions septentrionales, comme Saale-Unstrut » souligne le DWI.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé