LE FIL
Vous devez être connecté pour selectionner cet article dans vos contenus sauvegardés.
x

Bordeaux

Les Grands Chais de France négocient le rachat des marques et domaines Robert Giraud

Mercredi 19 septembre 2018 par Alexandre Abellan

La maison de négoce et de distribution a été fondée en 1953 par Robert Giraud, en complément des propriétés viticoles de son père, Raoul Giraud, qu’il récupère en 1960.
La maison de négoce et de distribution a été fondée en 1953 par Robert Giraud, en complément des propriétés viticoles de son père, Raoul Giraud, qu’il récupère en 1960. - crédit photo : Robert Giraud
Le groupe alsacien doit conclure avant la fin de l’année l’acquisition du vigneron-négociant bordelais, qui exploite 153 hectares de vignes.

« À 66 ans, j’aspire à lever le pied et avec ma famille nous avons cherché un partenaire pour reprendre les vignobles et le négoce Roland Giraud. Les Grands Chais de France ont posé leur candidature et nous négocions encore les modalités du terrain d’entente » confirme Philippe Giraud, le président de la maison familiale Robert Giraud (basée à Saint-André-de-Cubzac). Révélée par V&S News, la transaction devrait être achevée cette fin d’année.

Cette vente conforterait les actifs bordelais de GCF, avec six propriétés : le domaine de l’Étalon D’Argent (6 hectares en appellation Bordeaux), les châteaux Haut Fourat (16 ha en Bordeaux), Le Bocage (18 ha en Bordeaux Supérieur), Côtes de Rol (3 ha en Saint-Émilion Grand Cru) et Timberlay (110 ha en Bordeaux Supérieur). Soit un total de 153 ha de vignes, majoritairement certifiés Terra Vitis (sauf le château Côtes de Rol)

Maison familiale

La maison de négoce et de distribution a été fondée en 1953 par Robert Giraud, en complément des propriétés viticoles de son père, Raoul Giraud, qu’il récupère en 1960. Le négociant propose depuis 1987 des vins de marques (Blason Timberlay en AOC Bordeaux et La Collection pour d’autres appellations girondines). Les enfants de Robert Giraud, Philippe et Florence Giraud gèrent la maison depuis 1995, mais ont le projet de céder l’affaire familiale faute de succession.
 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé