Vignes de Bourgueil

Jean-Louis Buravand remporte le premier concours de labour à cheval

Lundi 30 juillet 2018 par Claire Nioncel

Jean-Louis Buravand a parcouru 700 kilomètres pour participer à cette première édition.
Jean-Louis Buravand a parcouru 700 kilomètres pour participer à cette première édition. - crédit photo : Claire Nioncel
Venu pour l'occasion en Loire, le vigneron provençal a démontré sa maîtrise du travail du sol par la traction animale. Une deuxième édition du concours est prévue en 2019.

Venant des Alpilles, Jean-Louis Buravand a remporté ce samedi 28 juillet le premier concours de labour organisé par le syndicat des vins de Bourgueil. Alerté par l’organisation de ce concours via le de Jean-Léo Dugast sur la traction animale, le vigneron n’a pas hésité à traverser la France pour participer. Il regagnera le Sud avec un chèque de 800 euros en poche, et bien entendu un carton de vin de Bourgueil.

« C’est la première fois que je viens dans la région » explique ce passionné à l’accent chantant qui a parcouru plus de 700 kilomètres, pour se confronter à d’autres spécialistes, dans son domaine. « Je suis très connu dans ma région et j’avais envie de tester ailleurs mon savoir-faire », explique Jean-Louis Buravand. Avec son cheval Breton Breiz âgé de sept ans, cet homme posé et méticuleux possède 12 hectares en propre, et fait surtout de la prestation de service pour une dizaine de viticulteurs sur 30 ha, ainsi que pour des oliviers et du maraîchage. Pour être performant, Jean-Louis Buravand estime qu'il est indispensable de bien connaître les réglages et d’être très précis dans la préparation de son outillage. « Tous les paramètres doivent être réunis pour que ça fonctionne », dit le spécialiste.

Huit candidats

Parmi les huit autres participants à ce concours, Jean-François Lafon, arrivé second, vient quant à lui, directement du cru de Bourgueil, où il effectue aussi de la prestation de service, sur 40 ha de vignes. C’est d’ailleurs lui qui a lancé l’idée de créer ce concours, avec Hervé Ménard, autre spécialiste et propriétaire de 3 ha de vigne qu’il travaille uniquement en traction animale. Parmi les lauréats, viennent ensuite Eric Seuve de la Gironde connu aussi dans cette spécialité, Pascal Foulon, Jordane Delanoue, Thomas Pellerin, Romain Caillou, Marie-Astrid Place et Gaëlle Vinck.

Plus de 500 personnes, à la fois professionnels et curieux, souvent en famille sont venues assister, sur la journée, à ce concours, profitant non seulement du cadre mais également des festivités organisées par les vignerons de Bourgueil qui comptent bien réitérer la manifestation, en 2019.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé